Touillon-et-Loutelet : le forcené a été abattu par le GIGN

Depuis hier 18 heures 30, un homme s'était retranché chez lui après avoir tiré plusieurs coups de feu. Arrivés en début d'après-midi, les hommes du GIGN sont entrés en action à 17 heures 30 et ont abattu le forcené.

Depuis hier, 18 heures 30, un homme d'une cinquantaine d'années s'était retranché à son domicile dans le village de Touillon-et-Loutelet, à côté de Métabief. Il avait tiré plusieurs coups de feu notamment sur son propre véhicule. Il habitait au dernier étage d'un petit bâtiment qui en compte deux.
Les gendarmesavaientt établi dès cette nuit un périmètre de sécurité et peu après 15h les membres du GIGN sont arrivés sur place.
Les habitants qui se trouvaient dans les maisons environnantes avaient interdiction de sortir de chez eux.
A 17 heures 30, les hommes du GIGN, 25 personnes venus de Paris, sont entrés en action.
Peu après, l'homme a été abattu par les hommes du GIGN. Voici les précisions concernant cette intervention, selon le Capitaine Guerriaud, porte-parole de la gendarmerie.
Les hommes du GIGN ont tenté de le contacter mais sans succès. Il a opposé un refus ferme de se rendre et semblait déterminé à en finir.
Quand les hommes du GIGN se sont approchés, toujours selon le porte-parole de la gendarmerie, il a tiré sur eux à plusieurs reprises. Au cours de riposte, le forcené a été mortellement blessé.
Ce cinquantenaire avait déjà des antécédents psychiatriques.
Mais, si cette affaire connaît un épilogue tragique, il n'y a pas de blessé parmi les forces de l'ordre.



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité