• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Histoire d'un lieu : le cimetière oublié de Saint-Juan (Doubs)

© France 3 Franche-Comté, D.Colle
© France 3 Franche-Comté, D.Colle

En septembre 1944, le parc du château du petit village de Saint-Juan fut transformé en cimetière provisoire pour recueillir les dépouilles de centaines de soldats américains et allemands. Depuis près de 20 ans, une habitante du village réunit témoignages et documents sur ce cimetière oublié.

Par Florence Petit

Jeannette Pétrequin a entrepris un exceptionnel travail de mémoire car la plupart de ces cimetières provisoires de la deuxième guerre mondiale sont définitivement tombés dans l'oubli. Plaques d'identification, pancartes, photos d'identité des soldats américains enterrés à Saint-Juan : près de 400 documents ont été réunis. 
Dès 1946, l'armée US a proposé aux familles soit de rapatrier le corps de leur défunt aux États-Unis soit de le laisser reposer en France : finalement, les corps de 300 soldats américains enterrés d'abord à Saint-Juan ont été transférés au cimetière d'Épinal-Dinozé.
Aujourd'hui encore, des familles se rendent à Saint-Juan pour honorer la mémoire de leur être cher.
Suivez le reportage de F.Petit, D.Colle, R.Bolard, É.Dubuis et K.Monnin : 
Le cimetière oublié de Saint-Juan
En septembre 1944, le parc du château du village de Saint-Juan fut transformé en cimetière pour près de 2000 soldats américains et allemands. Avec : Jeannette Pétrequin ; Jocelyne Papelard-Brescia présidente association "US Memory Grand Est France" et Louis Yazlovetsky, maire de Saint-Juan

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus