Cet article date de plus de 3 ans

L'oeuvre d'Hergé s'expose à la Saline Royale d'Arc-et-Senans

Un écrin classé au patrimoine mondial de l'Unesco pour mettre en lumière le plus belge des dessinateurs de bande dessinée. A découvrir du samedi 8 avril au 7 janvier 2018. 
© Expo Hergé à la Saline Royale d'Arc et Senans
L'expo présentée à la Saline est une déclinaison de celle qui a fait le bonheur des visiteurs du Grand Palais à Paris. Elle a été adaptée et prend ici un axe plus ludique. 

"Le monde d'Hergé" est une exposition crée en partenariat avec le musée de Louvain-la-Neuve en Belgique.

On y découvrira des planches originales, documents d’archives, photos, travaux inédits.

Expo Hergé à la Saline Royale d'Arc-et-Senans


Hergé a débuté sa carrière de dessinateur au milieu des années 1920. De son vrai nom Georges Remi, il se partage alors entre la revue Le Boy-scout belge, dans laquelle il publie les aventures de Totor, le débrouillard chef de la patrouille des Hannetons et le journal ultra catholique Le Vingtième Siècle pour lequel il fournit d’importantes quantités d’illustrations, de lettrages et de compositions diverses.

En 1929, c’est dans le supplément pour la jeunesse, Le Petit Vingtième, qu’il officie désormais en tant qu’illustrateur et reporter-photographe. Hergé transforme alors Totor en un reporter à qui il donne le nom bientôt célèbre de Tintin et auquel il adjoint la présence de l’intrépide fox-terrier Milou.

Une première aventure du héros à la houppe blonde au pays des Soviets sera suivie de 22 albums mythiques, qui emportent le lecteur aux quatre coins du monde et même sur la Lune !

© Hergé


L’exposition, destinée au public de 7 à 77 ans, veut également présenter des facettes moins connues du talent artistique de ce génie tour à tour illustrateur, caricaturiste, affichiste ou encore graphiste. Planches originales et artefacts viendront alors témoigner, s’il le faut encore, que l’œuvre d’Hergé a tout à fait sa place à la Saline royale en tant que pionnier de la bande dessinée mondiale, mais également comme témoin de l’histoire du vingtième siècle.

Hergé avec Jean Nohain à la télévision dans une émission jeunesse (28 janvier 1957)
Hergé avec Jean Nohain à la télévision dans une émission jeunesse (28 janvier 1957) © Albert Courand / INA / AFP

Le festival des jardins à l'heure de Tintin 

Du 10 juin au 22 octobre, les jardins joueront le décor BD.Ils s'inspireront de l’univers des personnages hauts en couleurs des albums de Tintin comme Rastapopoulos, le professeur Tournesol, le général Alcazar, Tchang, Abdallah, Bianca Castafiore, Rascar Capac, sans oublier les Dupond & Dupont et le bouillonnant capitaineHaddock.

D'autres animations sont prévues durant l'exposition. Avec des ateliers pour les enfants.

© HERGÉ / MOULINSART 2017

Les voitures des albums de Tintin réunies dans un grand rallye

L'expo prévoit aussi un temps fort avec un rallye automobile les 9 et 10 juin.  50 voitures figurants dans les albums de Tintin suivront la Route des grands crus de Bourgogne pour relier trois sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : L’Abbaye de Fontenay, le Château du Clos de Vougeot (siège social des Climats de Bourgogne) et la Saline royale d’Arc-et-Senans.


Hergé avait fait le bonheur  il y a quelques mois des visiteurs du Grand Palais à Paris pour une expo inédite qui s'est terminée en janvier 2017.
Hergé : l’artiste aux mille talents

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bande dessinée culture livres