6 agressions en un an : grève des chauffeurs de bus du réseau EvolitY dans le Pays de Montbéliard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérémy Chevreuil

Les salariés du réseau de bus EvolitY, dans le Pays de Montbéliard, ont cessé le travail ce mardi 2 novembre. Le trafic s'en trouve fortement perturbé. Vendredi 30 octobre, 2 contrôleurs ont été pris à partie par un jeune dont ils voulaient vérifier le ticket. Il s'agit de la 6e agression en un an.

Le mouvement est très suivi, symbolisant le ras-le-bol des salariés du réseau de bus EvolitY, dans le Pays de Montbéliard (Doubs).

"90 % des personnels de conduite au planning ce matin sont en grève", nous indique Hugues Métille, délégué Force ouvrière et secrétaire du comité social et économiqe (CSE) de l'entreprise. Pas un seul bus n’est sorti du dépôt de Voujeaucourt".

Sur ses réseaux sociaux, EvolitY confirme que la circulation est "fortement" perturbée.

D'après le syndicaliste, les seules lignes fonctionnant sont assurées par des sous-traitants.

La raison de cette grève sans préavis ? Une agression de vérificateurs, vendredi, dans la ZUP de Montbéliard. "Rien de très grave", rassure Hugues Métille, mais c'est une agression de plus, la sixième en un an.

Surtout, les grévistes reprochent à leur direction de ne pas respecter les procédures en cas d'agressions de personnels, c'est-à-dire de prévenir rapidement les délégués syndicaux et le secrétaire du CSE.

Le retour à la normale est prévu demain mercredi.