Affaire Boukrourou : les 4 policiers mis hors de cause

A Valentigney, en 2009, Mohamed Boukrourou avait trouvé la mort suite à une arrestation "musclée" par 4 policiers. En appel, les fonctionnaires ont été mis hors de cause.

Mohamed Boukrourou a trouvé la mort en 2009 dans un fourgon de police après une intervention policière "musclée".
Mohamed Boukrourou a trouvé la mort en 2009 dans un fourgon de police après une intervention policière "musclée". © France3 Franche Comté
Les faits remontent au 12 novembre 2009. 
Ce jour-là, à Valentigney, un pharmacien appelle la police : il juge un client dans un état d'énervement extrême. Les trois policiers, deux hommes et une femme, procèdent à son interpellation. Ils le mettent à terre et s'assoient sur son torse. Il décède d'un arrêt cardio-respiratoire. Mohamed Boukrourou était âgé de 41 ans.
Après un premier jugement qui avait innocenté les trois policiers, aujourd'hui, en appel, les trois fonctionnaires ont été mis hors de cause.

L'interview de l'avocat des policiers : Randall Schwerdorffer

²L'interview d'Alain Dreyfus-Schmidt l'avocat de la famille Boukrourou

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter