• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ancien maire de Mandeure, ex-député et ex-conseiller général, Joseph Tyrode est décédé

Joseph Tyrode est décédé des suites d'une longue maladie à l'âge de 75 ans.
Joseph Tyrode est décédé des suites d'une longue maladie à l'âge de 75 ans.

Sa vie a été marquée par l'engagement politique, à gauche. Joseph Tyrode a consacré 40 années à la vie publique. Elu de terrain, il a été maire de Mandeure et conseiller général,  il a même siègé à l'Assemblée nationale durant 5 ans.

Par Catherine Eme-Ziri

Né dans le Pays d'Ornans, Joseph Tyrode était technicien chez Peugeot Cycles. Il est décédé vendredi des suites d'une longue maladie, à l'âge de 75 ans. Ce socialiste a marqué l'histoire de sa ville, Mandeure, et de tout le Pays de Montbéliard.

Il entre au conseil municipal de Mandeure en 77 et en devient maire 10 ans plus tard. Sa défaite en 2014 est l'une des surprises du scrutin de cette année-là. Il a donc été le premier magistat de Mandeure durant 27 ans. Une longévité qui peut expliquer ce revers.
Il a participé, sous différentes présidences de droite ou de gauche, à la constuction du Pays de Montbéliard. C'était un élu de terrain et les réactions politiques saluent son engagement et son ouverture d'esprit.
Il est également conseiller conseiller général durant 20 ans, de 1994 à 2001. 

Cet homme du Pays de Montbéliard est titulaire de Pierre Moscovici pour les élections législativers de 1997. Les élections sont remportées par le Parti socialiste. Il devient alors député de la 4ème circonscription du Doubs, en remplacement de Pierre Moscovici nommé ministre délégué aux Affaires européennes. Il siège à l'assemblée nationale durant tout le mandat, jusqu'en 2002.

Les obsèques de Joseph Tyrode auront lieu cet après-midi en l'église Mandeure à 16 heures 15.

Réaction de Frédéric Barbier (LREM), député acteul de la 4ème circonscription du Doubs :

"Beaucoup d’émotion et une très grande tristesse à l’annonce du décès de Joseph Tyrode. Notre territoire perd un grand homme qui a contribué  à son développement que ce soit en tant que maire de Mandeure, en tant que conseiller général ou député de cette 4ème circonscription du Doubs. Un homme engagé, juste, droit pour qui l’intérêt général était une priorité.
Un homme au grand cœur qui va beaucoup nous manquer.
J’adresse à son épouse, sa famille et ses proches, ainsi qu’aux mandubiennes et mandubiens mes plus sincères condoléances. "
 

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus