"Ces cigogneaux, c'est une fierté pour le village" : Allenjoie accueille les premiers nids du cigognes du Doubs

Des cigognes blanches en Alsace. On en voit de plus en plus. Les cigognes ont étendu leur territoire jusqu'en Franche-Comté. Avec 28 nids répértoriés dans le Territoire de Belfort, et un désormais habité dans le Doubs. A Allenjoie, la première nichée est sur le point de s'envoler. 
Les oeufs ont éclos mi-mai dans le silence du confinement. À Allenjoie, petite commune du Doubs, on a un peu aidé la nature pour obtenir ce carnet rose.

En 2018, Enedis et la ligue de Protection des Oiseaux ont installé deux plateformes pour cigognes sur le territoire de la commune. "Les cigognes faisaient des passages depuis quelques années. Elles s'installaient sur des poteaux électriques et pouvaient faire des dégâts sur le réseau" explique Jean Fried, maire d'Allenjoie. Deux ans après cette pose de nids, "on a la chance de voir cette année les cigognes s'installer, on avait mis un peu de branchages sur le nid pour les aider" ajoute l'élu.
 
Les cigogneaux d'Allenjoie


À Allenjoie, le nid où se sont installées les cigognes est situé en bordure d'une aire de jeux. "Les cigognes nichent au cœur du village, c'est une fierté, elles n'ont pas eu peur des cris des enfants, ni des pétards du 14 juillet" se réjouit le maire qui guette l'envol de ces deux premiers cigogneaux nés officiellement dans le département du Doubs. 

Lors de travaux, la ville a pu utiliser une nacelle qui lui a permis de faire quelques photos des bébés. Les habitants ont pu suivre régulièrement la croissance des cigogneaux sur le site internet de la commune où Georges Lignier, correspondant LPO a publié des photos.
 
 

"L'envol des deux premiers cigogneaux du Doubs est imminent"

Dominique Delfino, LPO



Cette extension du territoire des cigognes ravit les amoureux de la nature. "Leur envol est imminent" explique Dominique Delfino, correspondant LPO dans le Pays de Montbéliard. "En Alsace voisine, la cigogne est très courante, elle avait disparu pour X raisons, mais aujourd'hui la population de cigognes voit ses effectifs gonfler, on peut s'attendre à avoir une augmentation du nombre de cigognes, la population est en train de s'étendre. C'est mécanique et exponentielle" ajoute ce membre de la LPO qui a suivi la nidification d'Allenjoie.

Après 40 jours, les petits cigogneaux sont devenus quasiment aussi grands que leurs parents. ​​​​​Seuls le bec et les pattes plus ternes les distinguent de leurs parents. "Lorsqu'ils prennent leur envol, ils peuvent s'envoler momentanément et revenir au nid, avant de le quitter définitivement" explique Dominique Delfino. Dans la plaine d'Allenjoie ou de Brognard près de Montbéliard, il n'est pas rare désormais d'apercevoir des cigognes dans les champs. "C'est un animal qui se nourrit de ce qui se trouve au sol" précise Dominique Delfino. La saison de foins et moissons va faciliter la recherche de nourriture pour les familles de cigognes. 
 


Le territoire des cigognes s'étend de plus en plus


À Allenjoie, le maire Jean Fried espère que cette première nidification sera suivie d'autres. "En général, les cigognes qui nichent reviennent par la suite, mais on n'aura pas de nids pour tout le monde !" dit en souriant le maire de la commune. "Depuis une dizaine d'années, on voyait des cigognes dans la plaine d'Allenjoie, elles étaient en transit. Depuis 3-4 ans, on voyait des tentatives d'installation" précise l'élu. 

Les petits cigogneaux devenus grands effectueront leurs premiers essais hors du nid dans les prochains jours. Puis viendra le temps de la grande aventure de la migration et ses aléas, seul un jeune sur trois en moyenne devient adulte.

En Franche-Comté, le premier cas de reproduction de cigognes remonte en 1991. La croissance  a été importante ensuite, jusqu'à 39 couples en 2019, dont 25 dans le seul Territoire de Belfort. Sur les deux dernières années, 16 nouveaux couples se sont installés en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort. Puis désormais dans le Doubs. 

 
Premières naissances de cigognes dans le Doubs


 
La Cigogne blanche en France est une espèce protégée
Seuls onze couples nicheurs subsistaient en France en 1974, dont un en Ille-et-Vilaine, un dans la Manche, et neuf en Alsace.
Des plans de réintroduction, de protection des habitats et la pose de plateformes artificielles ont inversé la tendance.
La cigogne blanche est désormais présente comme espèce nicheuse dans toutes les régions de France. Bien qu'elle soit encore rare sur la majeure partie du territoire, elle est actuellement en phase de recolonisation de l'ensemble du pays.
 
  • On comptait en 2010 environ 1 600 couples nicheurs installés en France et plus de 3 000 jeunes à l'envol.
  • En 2017 on compte 2400 couples nicheurs.
Source : wikipédia
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature