Covid-19 : “J’ai 76 ans, je tiens à vivre”, un médecin généraliste de Montbéliard consulte en partie depuis son balcon

Publié le Mis à jour le

René Tuaillon est médecin généraliste dans le pays de Montbéliard (Doubs), il travaille toujours malgré la crise du coronavirus. Mais il a changé sa façon de travailler. Une méthode plus ou moins bien acceptée par les patients.

Dans le quartier de la Petite Hollande, le balcon du médecin René Tuaillon donne par chance sur le rez-de-chaussée.

Ce médecin asthmatique a choisi de poursuivre son activité, malgré l'épidémie. Mais il a complètement changé sa façon de travailler. Le matin de 7h à 13h, depuis son domicile, il prend les appels des patients, les questionne. Il leur donne ensuite rendez-vous l’après-midi, à son cabinet. 

Pour cette patiente aujourd’hui, ce sera consultation au balcon

Cette dame n’est pas plus choquée que cela. “Cela ne me dérange pas, avec le covid, ce médecin a quand même un certain âge. On se doit de le protéger et de garder nos distances” dit-elle. “Tout dépend des maux qu’on a, s’il doit nous recevoir, il le fait. Ce fut le cas pour moi pour faire un vaccin” ajoute la dame.

Le soignant septuagénaire a défini trois types de situation. “Les jeunes, je les prends comme ça (au balcon), les patients de plus de 60 ans, je les prends dans le cabinet à l’intérieur. Et quand il le faut aussi, je sors, j’examine dehors. Quand c’est nécessaire, je les fait rentrer” explique René Tuaillon qui donne donc dans le sur-mesure.

Je fais ça, car j’ai bientôt 76 ans. Si j’attrape le Covid-19, je suis mort, et je tiens à vivre.

René Tuaillon, médecin généraliste à Montbéliard

Une sévère crise d’asthme ces derniers mois a donné une belle frayeur à ce médecin qui aurait pu prendre depuis longtemps sa retraite. Il a hésité cette année à tout arrêter. Il tient à continuer à prendre en charge sa patientèle, mais se méfie de cette “saloperie” de virus, comme il dit. “Il est prouvé que les consultations en intérieur, sont extrêmement dangereuses… Le virus reste dans l’air, la parole suffit à le propager” argumente le médecin équipé d’un masque FFP2.
Covid-19 : un médecin de Montbéliard consulte depuis son balcon

Intervenants : Dr René Tuaillon Médecin généraliste à Montbéliard (25)
Un reportage de : POIROT Rémy, LAROCHE Antoine et BLANC Manu


Thermomètre, tensiomètre... une consultation sur le parvis du cabinet médical

Pour ce jeune patient venu ce matin, c’est prise de température et de la tension devant le bâtiment. Et les traditionnelles questions : avez-vous été en contact avec un malade du Covid. Avez-vous des maux de tête ? 

Le médecin est bien conscient que sa façon de consulter peut déranger certains patients. “Si j’avais été plus jeune, bien sûr que j’aurais continué à travailler normalement, mais à 76 ans, je n’ai pas le choix” lance René Tuaillon.
En Franche-Comté, rappelons que deux médecins sont morts ce printemps 2020 des suites du covid-19. Olivier Schneller, médecin généraliste à Couthenans en Haute-Saône, et l’urgentiste Eric Loupiac, à l’hôpital de Lons-le-Saunier dans le Jura. Deux décès intervenus alors qu’on connaissait mal le virus, et que le matériel de protection des soignants faisait encore défaut.

En ce début octobre, l’épidémie semble se calmer dans les 4 départements de Franche-Comté, ils sont tous en dessous du taux d’incidence de 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants.