FCSM-PSG en Coupe de France : Sochaux s'incline 4-1 contre le PSG

© Sarah Rebouh
© Sarah Rebouh

Le match de 8ème de finale de Coupe de France opposant le FCSM au Paris Saint-Germain s'est soldé par une défaite des Francs-Comtois sur le score de 4-1. Retour sur cette rencontre à guichets fermés.

Par Sarah Rebouh



Les spectateurs retardataires n'ont pas eu de chance ce mardi soir. En effet, il n'a fallu qu'une toute petite minute pour que Paris ouvre le score grâce à Di Maria, décidément très en forme (0-1).

Ce manque de concentration en début de match coûte cher. Les Sochaliens doivent alors redoubler d'efforts pour revenir à la marque, peu de temps après, grâce à un joli but de Florian Martin. Le public exulte, tout le monde croit à nouveau à l'exploit.


Florian Martin, malheureux, sort avec les soigneurs quelques instants plus tard sur civière. Les ligaments croisés sont touchés a précisé le joueur à la fin du match. Cette triste nouvelle est un coup dur pour le FCSM et viendrait marquer la fin de la saison de l'un de hommes forts de club franc-comtois. 


Di Maria et le coup du chapeau


C'est Cavani qui vient sonner Sochaux en marquant le deuxième but du PSG à la 27ème minute (1-3). La première période est pourtant assez équilibrée avec de belles actions et une volonté marquée des Sochaliens.

Appliqués, ils réalisent quelques bonnes phases de jeu. Mais c'est sans compter la machine parisienne qui ne faiblit pas en seconde période et vient noyer les Jaune et Bleu. Di Maria enfonce le clou une deuxième fois à la 58ème, puis une troisième fois, à la 62ème.

C'est la fin de l'aventure Sochalienne en Coupe de France. Les 20 000 spectateurs ont cependant pu profiter d'une belle partie de football et d'une ambiance digne des grands soirs à Bonal. 


La Tribune Nord Sochaux sort les fumigènes


Les supporters sochaliens ont sorti les fumigènes et les banderoles pendant le match FCSM-PSG, notamment au sein de la Tribune Nord Sochaux. La colère des supporters n'est plus un secret. Ils réclament le retrait du président Li pour "sauver le FCSM". Plusieurs banderoles ont été déroulées pendant la rencontre. "Payez l'amende", "Love FCSM, Hate Ledus" ont pu lire les spectateurs durant la première mi-temps. 






 

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus