• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montbéliard : nos cinq chalets coups de coeur sur le marché de Noël

De nombreux stands de qualité sont installés au marché de Noël de Montbéliard. / © Pascal Sulocha
De nombreux stands de qualité sont installés au marché de Noël de Montbéliard. / © Pascal Sulocha

Le célèbre marché de Noël de Montbéliard a lieu du 24 novembre au 24 décembre et anime le centre-ville de la Cité des Princes. Au fil des allées, nous vous faisons découvrir 5 stands qui nous ont attiré l'oeil, mais pas que... Reportage.

Par Sarah Rebouh

Le marché de Noël de Montbéliard est l'un des plus renommés de France. Sa particularité et son intérêt résident dans un grand nombre de stands de qualité. Au total, 220 chalets sont installés au pied du temple Saint-Martin et dans les rues adjacentes du centre-ville montbéliardais. En effet, tout au long des différentes allées, petits artisans au savoir-faire incontestable et fins défenseurs de la gastronomie française se partagent l'espace. Exit les chalets dupliqués aux produits Made in China. Au marché de Noël de Montbéliard, on cherche avant tout l'authenticité et la qualité.

Nous avons déambulé plusieurs heures au coeur de ce marché féerique. Nos yeux, nos oreilles mais aussi notre nez ont été attirés par de nombreux stands. Nous en avons fait une sélection. Découvrez nos chalets coups de coeur sur le marché de Noël de Montbéliard 2018.
 

Un chalet aux 1000 couleurs


C'est l'un des historiques du marché de Noël de Montbéliard. Après quelques années d'absence, le stand de toutes les couleurs, placé au centre de la place réservée au marché de Noël attire à nouveau les curieux. A quoi servent ces boules aux couleurs qui réchauffent l'ambiance ? Il s'agit de photophores ! Désireux de dépoussiérer l’image des bougies décoratives rarement allumées, Florent Ricourt se lance en 2005 dans l’élaboration d’une bougie éternelle ; Une sphère creuse en cire, résistante à la chaleur d’une flamme. Le jeune homme a depuis été récompensé par le titre de maître artisan cirier. Comme de nombreux visiteurs, petits et grands, ce sont les couleurs et la lumière chaleureuse qui nous ont attiré l'oeil, mais surtout le fait qu'on assiste à la décoration des photophores en direct grâce à Jordane, pinceau en main, installée derrière un tour de potier. 

Découvrez les photophores en cire de Florent et Jordane :
Marché de Noël de Montbéliard 2018 : à la découverte des artisans avec les photophores Lumodor
Images : Sarah Rebouh et Pascal Sulocha
 

Une odeur fumée qui fait saliver


Non loin du stand de photophores, notre nez frétille et nos papilles s'affolent. On tourne le regard et nous tombons sur des farandoles de saucisses, saucissons, jambons fumés et autres mets bien de chez nous. La Maison Barbier, installée à Pont-de-Roide, dispose d'un joli chalet face à la statue impassible de Georges Cuvier. Guy, l'ancien patron, et Marc le nouveau "taulier" sont là pour faire découvrir leurs produits francs-comtois mais surtout passer un bon moment convivial. L'odeur des salaisons embaume l'allée. Saucisses de Morteau, de Montbéliard mais aussi terrines, lard et jambons se partagent la vedette, aux côtés de pavés au comté, au canard ou aux noisettes grillées.

"Pour nous, le marché de Noël de Montbéliard c'est surtout l'occasion de faire la promotion de nos produits, notamment auprès des touristes et des gens qui ne vivent pas en Franche-Comté" nous ont expliqué les deux compères. Les produits de chez Barbier sont régulièrement récompensés au Salon de l'agriculture de Paris. Ce petit délice gustatif nous rappelle à quel point les palais sont gâtés en Franche-Comté. 
 
Guy et Marc, de Pont-de-Roide, prennent un vrai plaisir à faire découvrir leurs produits sur le marché de Noël de Montbéliard. / © Pascal Sulocha
Guy et Marc, de Pont-de-Roide, prennent un vrai plaisir à faire découvrir leurs produits sur le marché de Noël de Montbéliard. / © Pascal Sulocha


Des petits bonhommes de toutes les couleurs


Certains chalets du marché de Noël de Montbéliard intriguent en un simple coup d'oeil. Celui de François en fait partie. Le créateur est installé derrière de petites figurines pleines de couleurs, assises sur des canettes en aluminium ou à bord de drôles d'engins. Sur la droite du stand, on découvre des moutons manifestants contre la pratique du méchoui ; sur un présentoir, des boucles d'oreilles en gâteaux ou parts de pizza. Ce joyeux petit monde est l'oeuvre de François, venu de Vendée et présent sur le marché franc-comtois depuis 2012. Après des études d'architecture, il se lance dans le modelage de figurines en pâte polymère.

"J'ai bossé dans la confection de décors pour le cinéma. J'ai tout de suite voulu en faire mon métier. Cette matière est solide, durable et s'allie bien aux métaux. Je fais tout en récupérant d'autres objets et en les assemblant. En regardant de loin, tu peux croire que ça vient de Chine, mais pas du tout, c'est du pur artisanat. Avec le film d'animation Walass et Gromit, cette matière s'est démocratisée, les gens s'y intéressent beaucoup plus" nous a expliqué le véritable passionné, qui ne met jamais plus de deux jours à confectionner ses créations. 
 

Marché de Noël Montbéliard : François et ses amusantes figurines


Une brioche venue d'ailleurs


L'heure du goûter approchant, nous progressons du côté de l'allée sucrée du marché de Noël de Montbéliard. On y découvre un drôle de chalet sur lequel trône une inscription qu'on ne comprend pas : "Kürtős". Dans ce stand, on fait la connaissance d'un charmant jeune homme en train de manipuler de grands fils de pâte pour confectionner une drôle de "brioche" en forme de conduit de cheminée circulaire.

Robin, venu des Pyrénées et amoureux de ce produit, nous explique que le kürtőskalács est une pâtisserie hongroise composée d'une bande de pâte cuite sur une broche en bois qui tourne lentement sur un feu. Nous avons testé et c'est très bon !

Découvrez le Kürtős, grâce à Robin : 
Marché de Noël de Montbéliard 2018 : à la découverte des artisans avec Robin et ses Kürtoskalcs
Images : Sarah Rebouh et Pascal Sulocha

 

Des sacs à main, casquettes et bijoux en liège


De nos jours, on trouve des vêtements en tout genre, de tous les styles et fabriqués en matières parfois insolites. En s'arrêtant devant ce chalet, notre étonnement fut grand. Sacs à main, casquettes, étuis à lunette,  trousses, bijoux, portefeuilles et même pantoufles... Il y en a pour tous les goûts. Grégory Bédat, venu de Bordeaux, présente ses créations originales en liège. L'intérêt de cette matière, c'est qu'elle est imperméable, indéchirable, très légère et très peu salissante. Avec un chiffon humide et un peu de savon, on la nettoie facilement. 

"L'utilisation du liège en temps que textile n'est pas nouvelle. Au Portugal, par exemple, il n'y a pas un homme qui n'a pas eu un jour un béret en liège. L'avantage c'est qu'on ne tue pas les arbres, on utilise juste leur écorce qui se régénère en 9 ans seulement" nous a expliqué Leïla, vendeuse sur ce stand. 
 

Marché de Noël Montbéliard

Découvrez tous nos articles au sujet des marchés de Noël de votre région.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : défilé très encadré à Dijon

Les + Lus