Permis de conduire : Les inspecteurs en grève à partir du lundi 15 septembre

Pour obtenir le précieux sésame, il faut parfois attendre longtemps avant d'obtenir une place à l'examen / © AFP / MYCHELE DANIAU
Pour obtenir le précieux sésame, il faut parfois attendre longtemps avant d'obtenir une place à l'examen / © AFP / MYCHELE DANIAU

Les deux principaux syndicats d'inspecteurs du permis de conduire contestent la réforme du permis qui a commencé à s'appliquer cet été. Attention bouchons à prévoir aux examens.

Par Sophie Courageot avec AFP

Le Syndicat national Force ouvrière des inspecteurs, cadres et administratifs du permis de conduire et de la sécurité routière Snica-Fo, majoritaire, lance "une grève illimitée pour contester les effets néfastes de la réforme".

Le Syndicat national des personnels techniques, administratifs et de services SNPTAS-CGT a déposé un préavis pour une grève "pour la journée du 15 septembre reconductible jusqu'au 19 septembre".


Lors d'une précédente journée de grève le 25 juin à l'appel des deux mêmes syndicats, plus de 80% des inspecteurs du permis de conduire s'étaient mis en grève, provoquant l'annulation de 10.000 examens dans la journée.

Ce que prévoit la réforme du permis de conduire


La réforme est entrée progressivement en vigueur cet été avec pour objectif de réduire les coûts et les délais de passage pour les candidats.

  • Depuis le 1er juillet, la surveillance de l'examen du code est confiée à des gendarmes et policiers en retraite, en attendant que cette activité soit entièrement déléguée à un prestataire agréé par l'Etat à partir de juillet 2015. Cette mesure doit permettre aux inspecteurs de se concentrer sur l'examen pratique.

  • Depuis le 1er août, l'épreuve de conduite a été réduite de 35 à 32 minutes afin de permettre aux inspecteurs de faire passer un candidat supplémentaire par jour (13 au lieu de 12).

  • Un nouveau système d'attribution des créneaux d'examen aux auto-écoles devra prochainement permettre de réduire les délais d'attente pour les candidats contraints de repasser le permis.

  • L'âge de la conduite accompagnée sera également abaissé de 16 ans à 15 ans (avec passage du permis possible à partir de 17 ans et demi) et le dispositif du permis à un euro étendu aux personnes passant le permis pour la deuxième fois

Dans le Doubs le délai pour repasser un permis est conforme à la moyenne nationale. Il faut patienter 3 à 4 mois.


Besançon : Les inspecteurs du permis en grève
Reportage : Emmanuel Rivallain et Richard Négri avec Lucien Margaine, Étudiant et Kavé Makaren, directeur d'auto-école à Besançon



Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus