"Les vaches, ça mange l'herbe, pas les poubelles" : cet agriculteur pose un panneau pour limiter les déchets dans ses champs

Il retrouve régulièrement des déchets jetés dans son champ, situé en bord de route. Cédric Droz-Bartholet, éleveur dans le Doubs, a décidé de poser un panneau pour sensibiliser les usagers de la route. Les bouteilles, canettes ou autres emballages retrouvés peuvent en effet être ingérés par les animaux. Des détritus qui peuvent blesser voire tuer les bovins.

Dans le champ où paissent ses vaches, en bordure de route, Cédric Droz-Bartholet ramasse encore ce jour-là des déchets. L'homme est éleveur depuis cinq ans dans la commune de Houtaud, non loin de Pontarlier, dans le Doubs. Il possède une trentaine d'animaux.

Dans son champ, le long de la voirie, ce sont des emballages, des bouteilles, des canettes qu'il retrouve régulièrement. L'agriculteur a donc décidé d'installer un panneau, de la forme de ses animaux, où l'on peut lire : "Je préfère l'herbe aux déchets. Merci." "En Suisse, tous les paysans en ont. Quand j'ai vu la quantité des déchets qu'il y avait, je me suis dit : pourquoi ne pas mettre ça ? Les vaches, ça mange l'herbe, pas les poubelles", décrit Cédric Droz-Bartholet.

Si l'agriculteur estime que le nombre de déchets a diminué depuis son installation, il en retrouve régulièrement. "Quand je me suis installé, la première année, j'ai ramassé trois gros sacs-poubelles le long du champ. Maintenant, on est à un, un et demi. Depuis le Covid, ça a un peu diminué", souligne-t-il.

 

Les détritus peuvent en effet être ingérés par les vaches. Cela peut, dans les cas les plus graves, entraîner la mort de l'animal. Cédric Droz-Bartholet  indique avoir dû faire euthanasier un bovin après un problème cardiaque. S'il ne peut en être certain, il raconte que celui-ci pourrait être lié à l'ingestion de déchets.

"On intervient régulièrement pour des déchets ingérés"

"On n'intervient pas souvent, mais régulièrement pour des déchets ingérés. Dans ces cas-là, les bovins ont des symptômes digestifs ou infectieux, explique Ivo Lalla, vétérinaire dans la commune. Ils développent alors de la fièvre ou des maux de ventre. Souvent, on arrive à soigner ces animaux-là, mais cela peut ne pas être le cas". Il décrit deux types de déchets qui peuvent blesser les vaches : des déchets non coupants, comme des sacs plastiques, qui peuvent par exemple créer des occlusions, mais aussi les déchets qui blessent les intestins, comme les canettes.

Le phénomène toucherait près de 30 000 bovins chaque année. Jeter ses déchets est puni par la loi : le pollueur risque entre 135 et 375 euros d'amende.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité