Valentigney : un camion de pompiers caillassé lors d'une intervention

Ils étaient partis pour intervenir sur un simple feu de poubelles. Ils sont rentrés à leur caserne avec un véhicule endommagé après s'être fait une belle frayeur.

Le camion des sapeurs pompiers a été sérieusement endommagé.
Le camion des sapeurs pompiers a été sérieusement endommagé.
Il est 0h17 lorsque l'alerte est donnée au centre de secours de Montbéliard. Un feu de container à papier est en cours dans le quartier des Buis à Valentigney, une commune voisine. Aussitôt 6 sapeurs pompiers se rendent sur place. En quelques minutes, l'incendie est maîtrisé mais alors qu'elle s'apprête à quitter les lieux, l'équipe de pompiers est prise à partie. Plusieurs projectiles sont lancés par des individus et deux d'entre eux atterrissent sur le pare brise du camion, l'endommageant sérieusement. Les sapeurs pompiers peuvent malgré tout se replier et aucun blessé n'est à déplorer.

"Nous voulons des mesures fortes pour assurer notre sécurité"

Mais cette nouvelle agression a été aussitôt dénoncée par les syndicats de pompiers. Dans un communiqué, le syndicat Autonome 25 a tenu a interpeller le préfet du Doubs, Joël Mathurin, afin que ce dernier mette en place « des mesures fortes pour faire cesser ces violences et assure la sécurité des sapeurs pompiers en tout temps et tous lieux ».
De son côté, la direction du Service Départemental d'Intervention et de Secours du Doubs ( SDIS 25 ) a tenu à exprimer son « soutien inconditionnel » aux sapeurs pompiers agressés. Stéphane Beaudoux, le directeur départemental du SDIS 25, déplore lui aussi ce contexte de plus en plus violent. « Nous constatons une augmentation des actes de violence contre les sapeurs-pompiers, y compris dans les communes rurales. Il y a les violences urbaines bien sûr, mais aussi les conflits intra-familiaux, les rixes ou encore les problèmes d'alcoolémie. Nous déposons plainte systématiquement lorsque c'est possible et apportons notre soutien à tous les sapeurs pompiers qui font de même. C'est très difficile d'accepter ces agressions alors que notre mission est de porter secours aux gens. A Valentigney, les projectiles lancés auraient pu causer de graves blessures aux sapeurs-pompiers. C'est intolérable..».

" Une collaboration efficace sur le terrain avec les forces de l'ordre.."

Après ce nouvel incident, une plainte a donc été déposée pour agression et destruction de matériel.
Mais quelle que soit la réponse pénale à de tels actes, les sapeurs-pompiers veulent pouvoir continuer à exercer leur mission dans des conditions de sécurité suffisantes « Nous travaillons en étroite collaboration avec les forces de l'ordre, la police, les gendarmes, mais aussi le parquet et la préfecture » poursuit Stéphane Beaudoux. « Quand nous estimons que les risques encourus par nos équipes sont trop importants, nous mettons en place un protocole d'intervention spécifique, avec le soutien sur le terrain des forces de l'ordre. Cela permet de sécuriser les interventions et de réduire les risques de dérapage ».
Pour l'heure, les auteurs de l'agression de Valentigney n'ont pas été identifiés. Ces derniers mois, des peines de prison ferme ont été prononcées à l'égard d'individus ayant été reconnus coupables de comportements violents contre des sapeurs-pompiers en intervention.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter