Equipements sportifs : le haut-saônois Abeo à la conquête du marché chinois

JS Maurice
JS Maurice

Le fabricant et distributeur français d'équipements de sports et de loisirs Abeo a annoncé lundi avoir acquis 80% du capital de son distributeur chinois, Shandong Kangnas Sports, pour un montant non divulgué.

Par AFP

L'acquisition de Shandong Kangnas Sports "donne un coup d'accélérateur au développement d'Abeo sur le marché chinois des équipements dédiés à la pratique des sports et
loisirs, à destination des professionnels, actuellement en plein essor",
selon un communiqué.

Pour Abeo, entré en Bourse en 2016, cette opération contribuera à atteindre l'objectif qu'il s'était fixé lors de son entrée en Bourse en 2016, d'atteindre 300 millions de chiffre d'affaires à l'horizon 2020.

Horizon chinois

Fondée en 2012, la société chinoise basée à Dezhou (province du Shandong, à proximité de Pékin) est le distributeur exclusif en Chine des marques d'Abeo (Schelde Sports,
Spieth Gymnastics et Janssen-Fritsen).

Elle compte 130 salariés et a généré au 31 juillet 2017 environ 5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Elle dispose de sa propre unité de production avec une surface industrielle et logistique d'environ 14.000 m2, de bureaux à Pékin et d'un réseau de distribution en Chine.

Abeo n'a pas eu besoin de s'endetter dans cette opération qui "sera créatrice de valeur et porteuse de synergies", selon son PDG, Olivier Estèves, cité dans le communiqué. La société propose des agrès et tapis de gymnastique, équipements d'éducation physique, murs et centres d'escalade, aménagements de vestiaires, etc...

70% du chiffre d'affaires réalisé à l'étranger

Abeo a noué des partenariats avec des fédérations sportives dont celles de gymnastique au Royaume-Uni et en Allemagne. Sa filiale Gymnova, basée à Marseille, a fourni
les équipements des épreuves de gymnastique des jeux Olympiques de Rio de 2016.

L'entreprise familiale, dont le siège est à Rioz en Haute-Saône, a réalisé plus d'une dizaine d'acquisitions depuis 2002, lui permettant de développer les activités escalade et sport pour compléter son activité vestiaires d'origine. Abeo, dont le chiffre d'affaires ressortait fin mars à 167 millions d'euros, dont 70% réalisés à l'étranger, emploie 1.200 personnes.

Sur le même sujet

Arbois : un couple installé dans un logement à la limite de l'insalubrité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés