Festival GéNéRiQ 2020 : La programmation enfin dévoilée !

La treizième édition du festival aura lieu du 6 au 9 février 2020, entre Besançon, Belfort, Dijon et Mulhouse.
 

L'affiche du Festival GéNéRiQ 2020
L'affiche du Festival GéNéRiQ 2020 © / Capture d'écran du site de GéNéRiQ
« Tumultes musicaux » dans l’Est de la France ! Le festival éclectique GéNéRiQ a révélé une partie de sa programmation de 2020. 404, Alcest, Squid ... parmi les vingt-quatre premiers noms, quelques artistes à retenir.

Bandit Bandit, les « Bonnie et Clyde » de la pop-rock

Un match sur Tinder, et c’est le début d’une collaboration entre Hugo Herleman et Maëva Nicolas. Pour entendre le couple psychédélique Bandit Bandit et son univers vintage, il faudra se rendre le 6 février à L’Antonnoir de Besançon, le 7 février à la Poudrière de Belfort, et le 8 février à Dijon.
 
Bandit Bandit
 

Yseult, la force de la trap pop

Une écriture forte, un phrasé brut pour un son léger et magnétique. La chanteuse française a fait du chemin depuis sa victoire à la Nouvelle Star. Yseult et son style « Y-Trap », mélange de pop et de trap, seront à écouter le 6 février à Dijon, et le 7 février à La Rodia de Besançon.
 
Yseult
 

Videoclub, l’électro-pop majeure

La fraîcheur des dix-huit printemps.  Adèle Castillon et Mathieu Reynaud forment Videoclub, électro-pop colorée aux sonorités rétro. Trois dates en Bourgogne-Franche-Comté : le 6 février à Dijon, le 7 février à la Rodia de Besançon, et le 8 février à La Poudrière de Belfort.
 
Videoclub
 

Ho99o9, des chiffres et des lettres révoltées

Ho99o9, à lire « Horror », c’est une rage venue du New Jersey. Un mélange d’électro, de punk et de rap, à écouter le 7 février à Dijon et le 8 février à La Rodia de Besançon.
Ho99o9, le bruit et la fureur


Les vingt-quatre artistes programmés à GéNéRiQ
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs culture musique