Besançon : pourquoi Unimotion faciliterait la vie des personnes en fauteuil roulant ?

Publié le
Écrit par Vanessa Hirson

Entre le Hacking Health de l’an passé et celui qui s’annonce les 14,15 et 16 octobre 2022, des premiers résultats ont été présentés au CHU de Besançon, notamment le projet Unimotion qui pourrait faciliter les déplacements des personnes en fauteuil roulant.

C'est l'un des événements le plus enthousiasmant qui rassemble près de 200 chercheurs chaque année en Franche-Comté. Des cerveaux issus de différentes spécialités se mettent ensemble pour trouver des solutions à des problèmes liés au monde de la santé : c'est le Hacking Health

Ce jeudi 2 juin, les premiers résultats de ces recherches étaient exposés au CHU de Besançon. Parmi les futures innovations on trouve par exemple Chiron IT, un système qui s’adresse aux sportifs pour optimiser leur entraînement, le CBRA, un soutien-gorge intelligent qui détecte les anomalies dans les tissus mammaires, le Manipied, un dispositif avec des ficelles pour que les mains aident à manipuler les pieds et Unimotion pour faciliter la vie des personnes en fauteuil roulant.  

« Il ne pèse pas lourd, deux kilos, n’importe qui peut le porter » s’enthousiasme Jean-Marc Bideaud, porteur du projet Unimotion en soulevant d’une seule main le moteur.

« L’idée est de mettre une batterie sous l’assise du fauteuil pour que du manuel on passe à de l’électrique. Ce moteur peut être posé sur n’importe quel fauteuil ».  

Treize autres projets sont en développement

Ce projet a été présenté au salon du handicap à Lyon et Jean-Marc Bideaud a fait réaliser une étude. « Sur les 1,8 millions de personnes en fauteuil roulant, 93% sont favorables à transformer leur fauteuil manuel en électrique » se réjouit Jean-Marc Bideaud.  

Le kit moteur universel permettrait de transformer n’importe quel fauteuil roulant manuel en lui greffant une assistance électrique de qualité. « Cette transformation permettrait de répondre au manque de force qu’ont certaines personnes notamment les personnes âgées pour faire avancer leur fauteuil mais aussi pour faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap. Par exemple lorsque vous tenez un objet dans votre main, il est difficile de faire avancer le fauteuil quand on n’ pas les deux mains disponibles » explique Jean-Marc Bideaud.  

Environ treize autres projets sont en développement comme Makergo, un bras robotisé d’aide à la prise de repas, Cabadou, un cabas dont le fond se relève pour ne pas avoir à se pencher ou encore, un système de détection précoce de la dyslexie.  

Le prochain Hacking Health se déroulera les 14,15 et 16 octobre 2022.