Biathlon : Anaïs Bescond rate le coche sur l’individuelle d’Anterselva malgré un doublé français

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilien Diaz

La Franc-Comtoise Anaïs Bescond a terminé 77e de la dernière individuelle de la saison à Antholz-Anterselva. Une course remportée par sa compatriote Justine Braisaz-Bouchet devant une autre française, Julia Simon, deuxième sur la boîte.

Anaïs Bescond espérait sans doute bien mieux pour cette première course du week-end à Antholz-Anterselva. Sur la piste italienne qu’elle affectionne, la Jurassienne n’a pu faire mieux qu’une triste 77e place de l’individuelle 15km. Un résultat qui l’a place dernière française du jour, très loin derrière ses compatriotes Justine Braisaz et Julia Simon, respectivement première et deuxième sur le podium. 

7 fautes au tir 

Pourtant, Anaïs Bescond arrivait dans la station du Trentin avec des ambitions. 7e du général de la Coupe du monde avant cette course, la biathlète de 34 ans a très mal débuté, enchaînant trois fautes au premier tir couché (2/5). Déjà trop pour espérer bien figurer derrière ses principales concurrentes au général.  

Plutôt à l'aise sur les skis, Bescond a fait mieux par la suite, enchaînant une faute au premier debout, et réalisant même le sans faute sur son troisième tir. De quoi grappiller quelques secondes et quelques places, mais c’était sans compter sur un dernier tir debout catastrophique (3 fautes).  

Avec 7 fautes au total et donc un 13/20 à l’arrivée, Anaïs Bescond termine loin, très loin du podium, à plus de 8 minutes de la tête. Conséquence, la Française recule au classement général et perd deux places (9e). Elle pourra dresser un bilan mitigé de sa saison en individuelle. 28eme à Ostersund, 77e à Anterselva, pas de quoi aborder les Jeux Olympiques de Pékin dans les meilleures dispositions.  

Doublé français avec Braisaz et Simon

Côté Françaises il y a avait tout de même de quoi avoir le sourire. Justine Braisaz (19/20) et Julia Simon (18/20) ont réalisé un très joli doublé devant la Suédoise Mona Brorsson, qui complète le podium. Pour Justine Braisaz, il s’agit de son troisième succès en carrière, le premier depuis le mois de décembre 2019. Elle prend également la septième place au classement général de la Coupe du monde. 

Le week-end italien se poursuivra samedi et dimanche avec un relais et une mass-start féminine, avant le prochain rendez-vous. Il sera olympique.