VIDEOS. Impressionnantes chutes de grêle liées aux orages en Franche-Comté

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Franche-Comté

Des pare-brises explosés, des grêlons gros comme des balles de ping-pong, des pluies impressionnantes...les conséquences des orages qui se sont abattus dans la région dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 juin.

A Saône, la Grande Rue inondée 

La ville de Saône près de Besançon, a été particulièrement touchée. "La grande rue était complètement inondée, on est passé en voiture, je pense qu’il y avait 15 centimètres d’eau, c’était pas loin de noyer le moteur. C’était plutôt impressionnant, surtout en voyant la grêle tomber. Certaines personnes attendaient en voiture sous les ponts, le temps que ça passe", relate un habitant.

durée de la vidéo : 18sec
Inondation à Saône (25) au niveau de la Grande Rue ©Tonio Mazza

L’épisode a été d’autant plus exceptionnel que la grêle est tombée en quantité ! A Saône, dans le Doubs, on a relevé jusqu’à 10 cm de grêle. Les rues de la ville et des arbres ont été éventrés. 

"On a couru vers la voiture"

Un habitant de Échenans-sous-Mont-Vaudois, près d'Héricourt en Haute-Saône, raconte comment il s'est précipité pour protéger sa voiture avec une bâche et limiter les dégâts. "Vers 22h20, on a vu de gros éclairs qui se rapprochaient progressivement, puis on a entendu des grêlons tomber, on a couru vers la voiture. On a quelques petites bosses légères sur le capot. De nombreuses voitures du voisinage ont reçu des impacts. Nos volets roulants ont aussi été touchés, il y a des trous."

"10 minutes et puis plus rien"

Du côté de Belfort, aux alentours de 22h30, Marie-Christine Vogel a eu le malheur de voir sa voiture fortement endommagée. Son pare-brise arrière a été complétement brisé par la chute de grêlons "gros comme une balle de ping-pong". Il aura fallu seulement dix minutes pour que les dégâts soient considérables. "Nous étions une dizaine de voitures garée les unes à côtés des autres, toutes ont été abimées sur la carrosserie. Et nous sommes deux à avoir eu le pare-brise cassé". Pendant une accalmie de trente minutes, la belfortaine a tenté de protéger sa voiture avec les moyens du bord, des sacs poubelles. Puis, la pluie a refait son apparition, cette fois sans nouveaux grêlons.

durée de la vidéo: 00 min 44
Le pare brise d'une habitante de Belfort a été brisé par des grêlons. ©Marie-Christine Vogel

Des grêlons exceptionnellement gros sont tombés sur Belfort et sa périphérie. Leur diamètre atteint parfois jusqu’à 7 centimètres, provoquant de gros dégâts sur les véhicules et les habitations.

"Un orage d’une extrême violence"  

L’orage qui a balayé l’ouest et le nord de la Franche-Comté dimanche soir a pris naissance vers Châlon-sur-Saône (Saône-et-Loire). "Cette ligne de grain orageux est d’autant plus exceptionnelle qu’elle a parcouru près de 300 kilomètres pour finir sa course en plaine d’Alsace" explique Ilyes Ghouil, météorologue pour Météo Franc-Comtoise.

Pendant cet épisode pas moins de 15 000 éclairs ont touché le sol et des centaines de milliers d’autres ont parcouru le ciel.

Des éclairs qui parfois se sont étendus sur 100 kilomètres dans le ciel 

Ilyes Ghouil, météorologue, Météo Franc-Comtoise

"Un tel phénomène s’est produit en raison d’un très fort contraste de masse d’air" explique le météorologue. Hier après-midi, on relevait 15 degrés en Bourgogne alors que quelques kilomètres plus loin en Franche-Comté la température atteignait 25 degrés. C’est ce gros différentiel de température qui est à l’origine de ce fort épisode orageux.

durée de la vidéo : 24sec
Chute de grêle ©Marcelle Chaon

Les quantités de précipitation sont également notables. En seulement 24 heures, on a relevé 27 litres d’eau au mètre carré à Besançon et jusqu’à 59 litres à Aillevillers en Haute-Saône.

 

Le temps devrait rester nuageux et un peu frais aujourd’hui et demain avant un retour du beau temps pour la fin de semaine, à priori sans orage !

durée de la vidéo : 01min 21
Une pluie de grêle ©Benhur Varak