Grève SNCF : les prévisions de trafic pour mardi 24 septembre en Bourgogne-Franche-Comté

La circulation des trains est perturbée mardi 24 septembre dans notre région en raison d'un appel à la grève.

Illustration.
Illustration. © Matti Faye / France 3 Bourgogne
Plusieurs syndicats appellent à la grève mardi 24 septembre contre la réforme des retraites. Ce mouvement aura des conséquences sur la circulation des trains dans notre région. La SNCF prévoit la circulation de :
"Pour les voyageurs empruntant les trains TGV et Intercités, leurs billets sont remboursables sans frais pour la journée du 24 septembre 2019 et échangeables sans frais pour les journées du lundi 23 septembre et du mercredi 25 septembre 2019", détaille la compagnie ferroviaire.

Pour les TER, voici les prévisions détaillées :
Les fiches horaires complètes sont disponibles sur le site TER Bourgogne-Franche-Comté.
 

Des perturbations dès lundi soir

Certaines liaisons seront perturbées par le mouvement social dès lundi 23 septembre au soir. C'est le cas pour l'axe Dijon / Bourg-en-Bresse avec la suppression des TER 891813 Dijon 16h44 Seurre 17h23, TER 891814 Seurre 17h37 Dijon 18h15 et TER 891819 Dijon 18h46 Bourg 20h25. Pour l'axe Belfort / Lyon : le TER 895826 Belfort 18h38 Lyon 22h43 sera limité à Lons le Saunier 21h00 et supprimé de Lons le Saunier à Lyon. Enfin, pour l'axe Mâcon / Lyon, le TER 886038 Lyon 22h06 Mâcon 23h05 est supprimé.

La CGT-Cheminots (1er syndicat de la SNCF) et SUD-Rail (3e) ont appelé à la grève. L'Unsa ferroviaire, (2e syndicat) a pour sa part appelé à manifester mais pas à cesser le travail. La CGT, rejointe par Solidaires, la FSU, les organisations de jeunesse Unef et UNL ont lancé un appel interprofessionnel à faire grève et à manifester mardi 24 septembre contre le projet du gouvernement d'uniformiser les régimes de retraite en un système universel par points.

L'appel à la grève aura aussi des conséquences sur la circulation des transports en commun urbains, à Besançon ou à Dijon par exemple.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social sncf transports trains régionaux