Haute-Saône : Interdiction de quitter le territoire pour un mineur menacé de radicalisation

La préfète de Haute-Saône vient de prendre pour la première fois un arrêté d'interdiction de sortie du territoire à l'encontre d'un mineur soupçonné de radicalisation islamiste.

Les services de la Préfecture de Haute-Saône restent discrets sur l'identité du mineur concerné, mais ils ont pris aujourd'hui un arrêté d'interdiction de sortie du territoire à son encontre. Une première dans le département.
Ce sont les parents du jeune garçon, un collégien, qui se sont inquiétés de son changement de comportement ces derniers mois. Ils ont alertés la plateforme "Stop-jihadisme", mise en place en avril 2014 par Bernard Cazeneuve.
Vérifications faites, les enquêteurs ont effectivement constaté que le jeune garçon était en voie de radicalisation. D'où cette mesure d'interdiction de sortie du territoire, prise à titre préventif.

On écoute Marie-Françoise Lecaillon, Préfète de Haute-Saône

durée de la vidéo: 00 min 28
19_ITW_INTERDICTION SORTIE TERRITOIRE POUR UN MINE



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers