Haute-Saône : le plan de relance de l'Etat va aider à rénover le château de Ray-sur-Saône

C'est un vaste plan de relance que le ministère de la culture va porter à travers 174 projets sur l'ensemble du pays. Le château de Ray-sur-Saône en fait partie. L'objectif, relancer et valoriser la culture, le patrimoine dans les territoires. Début de l'opération, le 1er janvier 2021.
Château de Ray-sur-Saône
Château de Ray-sur-Saône © Destination70
Le Premier ministre a présenté, le 3 septembre 2020, le plan “France Relance”, un plan de 100 milliards d’euros, dont 2 milliards sont consacrés à la culture à l’échelle nationale. Plusieurs grands projets régionaux vont en bénéficier.

Ce plan de relance culturel est une excellente nouvelle pour la Haute-Saône. Le château de Ray-sur-Saône est considéré comme l’un des plus beaux de la région, il est classé monument historique depuis novembre 2009.  Le 29 mai 2015, la Comtesse Diane Baconnière de Salverte, n’ayant pas de descendance a transmis le château familial au département.  

L’un des plus beaux châteaux de la région

Il a traversé 10 siècles d’histoire, le château et son domaine de pratiquement 8 hectares. De son rocher, il domine la Saône en contrebas. Une position stratégique qui au cours des siècles lui a valu un lien fort avec l’histoire. Le parc est également classé monument historique comme le château. Le Conseil départemental de la Haute-Saône, a fait de ce lieu un symbole fort du patrimoine à l’image de la chapelle Notre-Dame-du-Haut de Le Corbusier  à Ronchamp.
Château de Ray-sur-Saône
Château de Ray-sur-Saône © P.Mathié


531.000 euros pour la restauration des façades du bâtiment du château de Ray-sur-Saône

La Direction des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté a présenté différents projets à la Ministre de la Culture. 
Roselyne Bachelot a donc retenu dans les 174 projets sur le territoire national, celui de la restauration du château de Ray-sur-Saône. Une bonne nouvelle pour la députée LREM, Barbara Bessot Ballot qui avait interpellé la ministre sur l'importance de la ruralité dans ce plan de relance.

 

Le Plan de Relance doit être l’occasion de prendre enfin le virage de l’équité des territoires en matière de politique culturelle.

Barbara Bessot-Ballot, députée LREM de la 1ére circonscription de Haute-Saône

 

Château de Ray-sur-Saône
Château de Ray-sur-Saône © Destination70


160 millions d'euros affectés dès janvier 2021

Le ministère de la Culture, va dans le cadre du plan de relance affecter 160 millions d’euros à compter du 1er janvier 2021 pour soutenir l’investissement en matière de monuments historiques, de musées territoriaux, d’archives et d’équipements de spectacle vivant :

Les 160 millions d’euros vont être partagés ainsi :
- 80 M€ dans le cadre du « plan cathédrales »
- 40 M€ pour la restauration des monuments historiques appartenant aux collectivités territoriales et aux propriétaires privés 
- 20 M€ pour les projets de rénovation de musées territoriaux et de centres d’archives 
- 20 M€ pour l’accompagnement de la transition écologique des équipements de spectacle vivant


Une enveloppe de 16,5 millions d'euros pour des sites de Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, ce sont 16,5 M€, soit 10,31 % de l’enveloppe nationale, qui vont être mis sur la table pour le patrimoine. Pour les projets suivants : 
Une excellente nouvelle pour le Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or, qui dans un communiqué se réjouit des moyens complémentaires importants ainsi mobilisés par l’État au bénéfice du riche patrimoine de la région.

 

Plan de relance "culture" : l'ensemble des 174 projets sur le territoire

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine économie