421.000 euros : après une vie modeste, une nonagénaire fait un énorme don à sa commune de Haute-Saône

Le village de Vauvillers près de Luxeuil-les-Bains se voit léguer un don de plus de 400 000 euros par Huguette Pairon, une habitante récemment décédée. Une dernière volonté destinée à restaurer l'église.

À Vauvillers, c’est un peu Noël avant l’heure. Cette petite commune de 643 habitants va recevoir une somme colossale : 421 000 euros. Un cadeau tombé du ciel. Mais point de père Noël derrière tout ça. Huguette Pairon, vauvilleroise, en est à l’origine. Cette femme décédée à l’âge de 97 ans en juillet dernier, a légué la totalité de sa fortune à la commune, dans un but précis : la rénovation de l'église du village.  

Une église du XVIIIe siècle en attente de travaux

L’édifice, bâti en 1768 est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1998. Achevé en 1773, son architecte est Claude Etienne Chognard. Peu de changements depuis cette date mais un vieillissement certain de l'église. Le bâtiment souffre de toute part et se dégrade d’année en année. L’électricité est obsolète et devrait être totalement changée. La toiture demande elle aussi une réfection. Il faudrait aussi sonoriser l’église, changer les fenêtres de la sacristie… sans parler des méfaits des infiltrations. Les peintures intérieures sont à refaire. Déjà fin 2020, la commune soucieuse de son état, avait lancé une souscription auprès de la fondation du patrimoine. Aujourd’hui, les fonds récoltés sont de 17 380 euros et la souscription court toujours. La somme offerte par Huguette Pairon s’ajoutera à celle-ci.  

Une femme de foi et d’engagement

Huguette Pairon est une ancienne religieuse. Elle a donné 28 ans de sa vie à l’Eglise puis elle a travaillé jusqu’à ses 65 ans comme employée dans une entreprise locale. Mais surtout, elle s’est occupée de l’église jusqu’à ses 90 ans. Sa vie était modeste et personne n’aurait soupçonné qu’elle détenait une telle somme. Peut-être a-t-elle hérité ? Peut-être a-t-elle économisé ? Personne ne sait vraiment d’où vient cet argent. Sur 420 000 euros, 390 000 euros sont en liquidités sur différents comptes et assurances vie et les 30 000 euros restants correspondent à l’estimation de la maison d’Huguette Pairon.

Pour le maire Bruno Machard c’est un soulagement.

«Nous nous étions inquiétés, on savait qu’il y avait des travaux à faire dans cette église qui est propriété de la commune, pour nous c’est un cadeau inespéré cette somme, ça va nous permettre d’avancer sur les travaux qu’on avait prévus et même ceux qu’on n’avait pas prévus. »

Bruno Machard

durée de la vidéo : 12sec
En Haute-Saône, un don important pour l'église de Vauvillers ©Un reportage de Lilia Aoudia et Jean-Stéphane Maurice

ll faudra compter entre 4 et 6 mois pour que la succession d'Huguette Pairon soit réglée définitivement. Les fonds, eux, peuvent être versés avant ce délai.    

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société