Éducations Sentimentales, une pièce de théâtre qui bouscule les conventions et fait réagir les adolescents

replay

Le jeudi 7 mars, France 3 Bourgogne s’est rendu au Lycée Professionnel Henri Fertet à Gray pour assister à une représentation d'Éducations Sentimentales. Cette pièce de théâtre contemporain est jouée dans le cadre du dispositif "Passe-Murailles" initié par le Théâtre Dijon Bourgogne.

Cette pièce introspective est interprétée par deux jeunes comédiens, Vincent Arfa et Simon Rodrigues Pereira. La troupe sillonne la Bourgogne-Franche-Comté pour présenter cette création théâtrale dans des lycées et des maisons d'éducation populaire, portant le théâtre dans des lieux non théâtraux dans le but de capter l'attention des jeunes et les inviter à se reconnaître dans les textes.

Des profils différents mais finalement réunis par le théâtre

Simon Rodrigues Pereira, originaire de Braine-l’Alleud en Belgique, et Vincent Arfa de Sarcelles, ont des parcours diversifiés et enrichissants. Simon a travaillé comme jardinier et chauffeur-livreur avant de se lancer dans le théâtre, tandis que Vincent a découvert le théâtre au lycée Jean-Jacques Rousseau à Sarcelles. Il a côtoyé des artistes de renom et joué dans diverses productions avant de rejoindre le dispositif "Passe-Murailles". Leur collaboration avec Julie Berès, metteuse en scène et Kevin Keiss, auteur, dans Éducations Sentimentales marque une étape significative de leur carrière, les intégrant à la jeune troupe permanente du Théâtre Dijon Bourgogne.

Julie Berès, a su trouver les mots justes en choisissant un langage accessible aux jeunes. La pièce aborde des thématiques actuelles et essentielles telles que la bisexualité, l'homophobie, le consentement ou encore la masculinité. Dans ce contexte, les comédiens explorent la question " Comment être un mec bien aujourd'hui ? ", en remettant en cause les notions de performance et de domination souvent associées à l'identité masculine.

À la fin de la représentation, les élèves du lycée Henri Fertet ont pu échanger avec les comédiens. Les réactions sont diverses, mais c'est précisément ce que recherchent Vincent et Simon. " C’est pour ça que le théâtre existe, c’est pour ça que ça a du sens. Le fait de parler à des lycéens, ça nous enrichit ", déclare Vincent Arfa.

Ce dont on est fier en jouant cette pièce, c’est qu’on va planter des graines de réflexion chez certains jeunes.

Simon Rodrigues Pereira, comédien

Julie Berès s’exprime également face aux réactions des jeunes : " Ça m’effraie un peu, ça me met en colère également, et en même temps, je me dis que c’est bien que je comprenne à quelle époque j’appartiens ". La pièce, avec son langage vivant, propose une réflexion sur la réinvention de soi, passant par l'acceptation de ses fragilités et l'autorisation à la consolation.

Le dispositif "Passe-Murailles" permet à ces jeunes comédiens d'acquérir une précieuse expérience en un temps record. Vincent Arfa évoque cette expérience enrichissante : " On a pris 10 ans d’expérience en très peu de temps ". Ce projet permet également aux acteurs, en contrat de professionnalisation, de continuer à se former et à participer activement à la vie du Théâtre Dijon Bourgogne.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité