• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Alexia Daval : Domicile, forêt...la reconstitution du meurtre de la jeune femme est imminente

Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme Alexia, est toujours incarcéré à la prison de Dijon. / © Bruno Grandjean/MAXPPP / Didier FOHR/MAXPPP
Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme Alexia, est toujours incarcéré à la prison de Dijon. / © Bruno Grandjean/MAXPPP / Didier FOHR/MAXPPP

Une ultime étape à mener avant le procès de Jonathann Daval. La reconstitution aura lieu en juin. Très attendue elle se déroulera à l'ex-pavillon du couple à Gray-la-Ville en Haute-Saône et dans le bois où a été découvert le corps.

Par Sophie Courageot

Une source proche du dossier confirme l'information. La reconstitution de la mort de la jeune femme de 28 ans dont le corps en partie carbonisé a été retrouvé le 30 octobre 2017 aura bien lieu courant juin, dans deux communes du département de la Haute-Saône.

Le 7 décembre 2018 à Besançon, le mari de la jeune femme livrait lors d'une confrontation avec la famille d'Alexia dans le bureau du juge une nouvelle version des faits. Il reconnaissait avoir tué la jeune femme lors d'une dispute au domicile du couple.
 
© Jean Nicholas Guillo/MaxPPP
© Jean Nicholas Guillo/MaxPPP

La reconstitution se fera de nuit. Elle commencera dans le pavillon de l'ancien domicile du couple. Le suspect sera accompagné  du magistrat instructeur, des enquêteurs de la gendarmerie et des avocats des parties. Ils se déplaceront également le lendemain en forêt d'Esmoulins où le corps de la jeune femme habillée en tenue de joggeuse avait été découvert, partiellement carbonisé. 

L'enquête a établi que Jonathann Daval avait transporté le corps de son épouse de nuit avec son véhicule professionnel. Il avait été confondu par les relevés GPS du véhicule et un voisin qui avait entendu sortir un véhicule faisait un bruit cette nuit là sur une plaque d'égout dans la rue où habitait le jeune couple.

Le mari d'Alexia a toujours nié avoir tenter de carboniser le corps de son épouse. Il a pendant plusieurs mois accusé son beau-frère Grégory Gay d'être impliqué dans la mort d'Alexia. Il expliquait alors aux enquêteurs que ce dernier l'avait tué en tentant de la calmer lors d'une crise au domicile des parents de la jeune femme, où la famille dinait ce samedi là.

Le mari d'Alexia avait fini par se retracter. Il est incarcéré à la prison de Dijon et mis en examen pour meurtre sur conjoint. Le procès de cette médiatique affaire de violences conjugales devrait se tenir courant 2020, devant la cour d'assises de Haute-Saône à Vesoul. Jonathann Daval encourt une peine à perpétuité. Il avait fait croire à une disparition de sa femme partie selon lui faire un jogging.

Lire les derniers articles sur l'affaire Alexia Daval

A lire aussi

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus