Haute-Saône : plus d'une quarantaine d'armes à feu saisies après le démantèlement d'un trafic

Une quarantaine d'armes à feu et six grenades ont été trouvées par les forces de l'ordre, ce jeudi 7 novembre. / © Capture écran Twitter
Une quarantaine d'armes à feu et six grenades ont été trouvées par les forces de l'ordre, ce jeudi 7 novembre. / © Capture écran Twitter

Vingt-sept fusils, 16 armes de poing et 6 grenades ont été confisqués, ce jeudi 7 novembre, par le groupement de gendarmerie de Haute-Saône. Le démentèlement de ce trafic a mené à l'interpellation de cinq personnes.

Par A.B avec AFP

Le groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Saône a fait savoir qu'un trafic d'armes à feu a été démentelé, ce jeudi 7 novembre dans le département. Cinq personnes ont été interpelées alors que l'opération de la gendarmerie serait toujours en cours en Haute-Saône mais également dans les Vosges.

En tout, 16 armes de poing, 27 fusils et 6 grenades ont été confisqués.

Des perquisitions chez un brocanteur


Les cinq suspects, qui travaillent comme ferrailleurs en Haute-Saône et dans les Vosges, ont été interpellés mercredi et placés en garde à vue, a précisé à l'AFP le procureur de la République à Vesoul (Haute-Saône), Emmanuel Dupic.

Les armes ont été trouvées lors de perquisitions à leurs domiciles et chez un brocanteur des Vosges, menée par les gendarmes de Faverney (Haute-Saône) et la brigade de recherches de Vesoul-Haute-Saône

Sur le même sujet

Les + Lus