Le BTS Management des unités commerciales sera finalement maintenu à Gray

Le bras de fer entre les Graylois et le Rectorat a finalement été favorable au maintien du seul diplôme de l'enseignement supérieur de Gray. Le BTS MUC que le Rectorat avait décidé de supprimer à la rentrée prochaine reste en place. Un revirement sur fond d'élections départementales.

Le collectif d'enseignants du lycée Cournot remercie tous ceux qui les ont soutenu :

Il est maintenant important d’informer les lycéens de Franche-Comté et d’ailleurs  que le BTS MUC est maintenu et qu’ils peuvent donc postuler dès à présent ( et jusqu’au 20 mars) pour cette formation.


Dans son communiqué, le Rectorat précise que cette décision a été prise "dans le souci d'apaiser les tensions et de permettre une concertation sur l'avenir de l'offre de formation post-bac dans le bassin graylois". Le recteur Jean-François Chanet a demandé que des services spécialisés de l'Education nationale réalisent  une enquête-diagnostic pour nourrir cette future concertation.
Élèves, enseignants, commerçants de Gray avaient organisé de nombreuses manifestations pour contester la suppression de ce diplôme.  Une mobilisation relayée par les élus dont ceux du département. En pleine campagne électorale, le président du conseil général Yves Krattinger  (PS) et la conseillère générale du canton, vice-présidente du conseil général de Gray, Claudy Chauvelot-Duban (PS) qui se représentent tous les deux, sont intervenus auprès des responsables nationaux pour obtenir ce revirement. Quant au député-maire de Vesoul, Alain Chrétien (UMP), il a lui aussi déclaré sa satisfaction dans un communiqué. Lui aussi se dit prêt à "participer à ce dialogue pour faire des propositions afin de maintenir des formations de qualité dans le pays graylois."