Cet article date de plus de 5 ans

Mailleroncourt-Charette: le (petit) calvaire de la (petite) chapelle

C'est un braquage qui ne rapporte que dalle. Sauf pour les services de la commune de Mailleroncourt-Charette qui vont bien être obligés de les poser, ces dalles. On vous parle du démontage presque intégral du pavage en dalles calcaires du lieu de culte, mais pas de vol !
© Jean-Stéphane Maurice
La scène est étonnante. Le sol de la petite chapelle entre Vesoul et Luxeuil est désormais de terre. En effet, les dizaines de dalles qui l'habillaient ont été ôtées par des vandales. Des vandales qui n'auraient pas eu le temps de les emporter, peut-être dérangés dans leur forfait ou un peu trop fatigués après avoir dû démonter les lourdes pierres calcaires.

Ce qui est étonnant, c'est que rien n'a été volé dans cette petite chapelle qui n'accueille plus beaucoup de cérémonies. Il y avait notamment de l'argent d'une précédente quête. L'argent, du coup, c'est plutôt la mairie qui va devoir le sortir pour remettre d'aplomb les dalles en calcaire.
Voyez ce reportage avec la réaction de Christophe Henry, Adjoint au Maire de Mailleroncourt-Charette
durée de la vidéo: 01 min 02
La Chapelle vandalisée



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société