Vélo : au Circuit de la Sarthe, Thibaut Pinot fait le show

Publié le Mis à jour le

Le cycliste comtois a surpris son monde en se présentant ce mardi au départ de cette course de quatre jours dévolue aux dingos du sprint et aux puncheurs d'un jour. Sauf que Pinot a de grosses échéances en tête et le besoin de faire tourner les jambes.

Les fans de vélo ? Aux anges. Jugez plutôt: le Britannique Mark Cavendish, le Danois Mads Pedersen, l'Italien Filippo Ganna mais aussi Thibaut Pinot, Benoît Cosnefroy et un Peter Sagan en quête de forme: après deux années blanches, la 68e édition du Circuit de la Sarthe lancée ce mardi pour quatre jours présente un plateau sacrément relevé.


Annulée en 2020 puis 2021 à cause de l'épidémie de covid, le Circuit de la Sarthe rassemblera 19 équipes pour un total de 715,8 km. Vainqueur en 2019 alors qu'il courait pour l'actuelle AG2R-Citroën, Alexis Gougeard défendra son titre sous les couleurs de B&B Hotels-KTM.

Et Thibaut Pinot alors ? Il revient pour enchaîner les kilomètres et reprendre du rythme, avant le Tour des Alpes deux semaines plus tard. Mais pas que.

L'objectif, tout le monde le connaît, c'est d'être à 100% au départ du Tour de France. Je suis là pour monter en pression. Au fil des années, j'ai plus besoin de jours de courses, donc c'est pour ça que je suis là.

Thibaut Pinot

France 3 Pays de la Loire.

Et quitte à mouliner, autant que ça soit utile. Alors, à 100 bornes de la fin de la première étape, un circuit de 192,3 km autour de Mamers, Thibaut Pinot s'est retrouvé dans le bon groupe qui a attaqué au Col des 4 Gardes, revenant sur 4 coureurs échappés depuis le début de l'étape.

« On avait imaginé ce scénario d’une échappée, explique Yvon Madiot, l'entraîneur de la FDJ, sur le site de l'équipe. J’avais fait la reconnaissance du parcours, on savait qu’il n’était pas simple, et c’était même la seule étape difficile de la semaine. Il y avait de bons puncheurs au départ, et s’ils voulaient jouer, c’était aujourd’hui ou jamais. Le plan A était que Thibaut suive dans les côtes, et le plan B était d’attendre le final avec nos sprinteurs ». La première option a finalement été la bonne.

Accompagné de Mads Pedersen, Thibaut Pinot a ainsi fait la jonction sur un contre composé de Filippo Ganna, Luke Plapp, Brandon Rivera, Kevin Vauquelin, Axel Zingle et Benoit Cosnefroy.

Mais le natif de Mélisey était trop juste pour participer à la gagne et termine 7ème du sprint, remporté par Mads Pedersen devant Benoît Cosnefroy.

Les étapes :
Mardi 5 avril - 1ère étape: Mamers - Mamers (192,3 km)
Mercredi 6 avril - 2e étape: Le Lude - Le Lude (173,4 km)
Jeudi 7 avril - 3e étape: Sablé-sur-Sarthe - Sablé-sur-Sarthe (176,5 km)
Vendredi 8 avril - 4e étape: La Chapelle-Saint-Aubin - La Chapelle-Saint-Aubin
(173,6 km)


Les principaux engagés :
Peter Sagan (SVQ/TotalEnergie)
Mark Cavendish (GBR/Quick-Step)
Mads Pedersen (DEN/Trek)
Filippo Ganna (ITA/Ineos)
Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ)
Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-Citroën)