Festival des cinémas d'Asie à Vesoul : la parole aux femmes

Quatre mois après l'éclatement de l'affaire Weinstein, le producteur accusé de viol, le 24e festival des cinémas d'Asie de Vesoul aura comme thématique "la parole aux femmes".

Par R. Advocat avec AFP

Le Festival international des cinémas d'Asie (Fica) de Vesoul, en Haute-Saône, ouvrira ce mardi 30 janvier. Les organisateurs ont annoncé que l'édition 2018 donnera la parole aux femmes. 

90 films rares



Jusqu'au 6 février, 90 films rares seront présentés. Un tiers des films ont été sélectionnés pour répondre à la thématique "Paroles de femmes".

On s'aperçoit que les femmes, brimées par la société patriarcale, ont souvent peu la parole,


"Leur donner la parole nous semblait donc extrêmement important, alors que l'affaire Harvey Weinstein -producteur américain accusé de viol et d'agressions sexuelles - a libéré leur voix", a déclaré Jean-Marc Thérouanne, le créateur et délégué général du Fica.

Cette thématique sera abordée en présence de la première réalisatrice afghane Roya Sadat, de la réalisatrice palestinienne Mai Masri, de la réalisatrice mongole Byambasuren Davaa, de la réalisatrice coréenne Han Kyung-mi, des réalisatrices Jill Coulon et Isabelle Dupuy-Chavanat et de l'actrice philippine Liza Dino-Seguerra.


Le réalisateur chinois Wang Xiaoshuai, Prix du Jury à Cannes pour "Shanghai Dreams", Ours d'argent à Berlin pour "Beijing Bicycle et " Une Famille Chinoise", sera le président du jury international qui remettra le "Cyclo d'Or", la plus haute distinction du festival de Vesoul.

30 000 spectateurs


Le FICA, créé en 1995 par un couple de documentalistes de Haute-Saône, est le plus ancien festival d'Europe consacré au cinéma asiatique. Il est aussi le plus fréquenté, avec 30.000 spectateurs chaque année.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus