Haute-Saône : un conducteur positif à toutes les drogues, flashé sans permis ni assurance

C’est pour sûr un exemple à ne pas suivre. Mardi 16 novembre 2021 la brigade motorisée de Vesoul a intercepté l’automobiliste sur la RN57 entre Besançon et Vesoul.

À 16 heures, l’homme a été flashé en excès de vitesse à 148 km/heure (140 km/heure retenu) pour une vitesse limitée à 110 km/heure.

Sur le bord de la route, les gendarmes procèdent à la suite du contrôle. L’homme âgé de 47 ans, intermittent du spectacle, n'est pas en mesure de présenter son permis de conduire. Voilà 7 ans qu’il n’en avait plus, son permis avait été annulé.

Le véhicule n’était pas assuré, et les gendarmes ne sont pas au bout de leurs surprises. “Nous avons effectué un prélèvement salivaire, qui s’est avéré être positif à toutes les drogues (THC - cannabinoïde, opiacé, cocaïne et amphétamine), ce qui n'est pas vraiment courant” explique un gendarme. Le plus souvent les gendarmes détectent la consommation de cannabis, ou cocaïne, parfois les deux, mais les produits stupéfiants s'arrêtent en général là. 

L’homme s’est vu confisquer son véhicule et sera convoqué pour les infractions commises à savoir conduite en excès de vitesse, sans assurance, et sous l’emprise de stupéfiants. De nouvelles analyses auront lieu en laboratoire pour savoir quel type de drogue ce conducteur avait consommé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière sécurité société