• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L' accueil de jour de Vesoul, un refuge de vies

© Jean-Stéphane Maurice
© Jean-Stéphane Maurice

Nous avons passé une journée auprès des personnels et bénéficiaires de l'Association Haut-Saônoise de Réinsertion et d'Accompagnement. Les personnes dans le besoin composant le 115 tombent sur cette association : l'AHSRA est référente dans l'aide et l'accueil des personnes en grande précarité.

Par Clément Jeannin

Un refuge. Et un refus. De laisser la misère et la solitude briser les hommes et femmes. C'est la raison d'être des accueils de jour dans les grandes villes françaises.

Ils s'appellent Johann, Hélias, Eric ou David. Il viennent d'Autriche, du Maroc ou de la ville d'à côté. Ils sont à l'accueil de jour depuis la semaine dernière ou plusieurs mois.

Et l'AHSRA les aide à monter un dossier de chantier d'insertion, à se trouver un hébergement, ou plus simplement leur donne un toit pour la nuit ou pour six mois.

À Vesoul, les personnes en grande précarité peuvent compter sur l'association.
L'accueil de jour en Haute-Saône

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus