Vesoul : que va devenir l’ancien hôpital racheté par un investisseur suisse ?

© Antoine Laroche
© Antoine Laroche

Le lieu emblématique vient d’être racheté par un investisseur suisse pour 2 millions d’euros. Le projet : en faire une école d’œnologie internationale, d’ici 2023. 
 

Par Amandine Plougoulm

Une clientèle internationale, un restaurant gastronomique, des caves privées et un hôtel de 70 chambres, dont 29 suites personnalisées. Ce projet d’envergure, baptisé "Château Vigneron", devrait voir le jour d'ici 2023. 

Une surprise pour ce lieu emblématique, désaffecté depuis l’ouverture du nouvel hôpital de la ville. L’agglomération de Vesoul, qui l’avait mis en vente en 2018, n’en espérait pas tant. 
 
Vesoul : que va devenir l’ancien hôpital racheté par un investisseur suisse ?
Reportage de : C.Schulbaum, A. Laroche, M. Loir Intervenants : Auguste Donini (Acquéreur des bâtiments), Alain Chrétien (Maire de Vesoul -Agir, la droite constructive), Qi Li (Responsable du fonds d'investissement hongkongais)
 

Un projet porté par un fonds d’investissement basé à Hongkong 


Un investisseur a proposé de racheter les murs du bâtiment pour 2 millions d’euros. Cette somme revient à la ville, chargée d’effectuer des travaux de désamiantage et de curage d’ici juin prochain. 

Un fonds d’investissement basé à Hongkong va participer à hauteur de 26 millions d’euros. Ils misent sur la ville de Vesoul, située entre la Bourgogne, l’Alsace et la Champagne, pour proposer un "plongeant au cœur de l’univers œnologique et de la culture française". En plus de la dégustation de vin et la haute gastronomie, des soins basés à base de feuilles de vigne rouge  (vinothérapie) seront également proposés.
 
Le projet de rénovation de l'ancien hôpital de Vesoul a été établi avec le fonds d'investissement hongkongais. Le projet : une école d'oenologie destinée à une clientèle internationale fortunée.
Le projet de rénovation de l'ancien hôpital de Vesoul a été établi avec le fonds d'investissement hongkongais. Le projet : une école d'oenologie destinée à une clientèle internationale fortunée.

Le compromis sera signé ce jeudi 16 janvier en conseil communautaire. La vente définitive est annoncée après ces travaux, fin juin 2020.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus