Yonne : le corps de Dominique Marault retrouvé

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Le cadavre de la quinquagénaire, originaire de Charmoy, a été retrouvé samedi 17 septembre 2011.

video title

Yonne : le corps de Dominique Marault retrouvé

François Pérain, le procureur de la République d'Auxerre, a annoncé que le corps de l'enseignante retraitée a été retrouvé dans la forêt d'Othe. La piste criminelle est privilégiée.

La quinquagénaire a été retrouvée hier, samedi, par un promeneur dans une forêt à 15 km de son domicile.

Dominique Marault, enseignante à la retraite, avait disparu mercredi 7 septembre 2011, au cours de l'après-midi. Elle était allée se promener sur les bords de l'Yonne. C'est là qu'on avait perdu sa trace. Départ volontaire, enlèvement, meurtre, suicide…Toutes les pistes avaient été explorées par les enquêteurs. De nombreuses personnes avaient été auditionnées.



François Perain, procureur de la République à Auxerre, a tenu une conférence de presse ce dimanche 18 septembre 2011. Le corps de Dominique Marault a été retrouvé sur la commune de Villechétive, dans la forêt d'Othe. Une autopsie est en cours. Elle se poursuivra jusqu'à demain lundi pour avoir la confirmation à 100% qu'il s'agit bien de l'enseignante retraitée.



L'hypothèse criminelle est privilégiée. Les enquêteurs penchent pour la piste d'une séquestration suivie d'un assassinat.

Mobilisation pour retrouver la disparue

Un important dispositif de recherches avait été déployé.

Les forces de l'ordre, aidées par des bénévoles, avaient passé au peigne fin les bords de la rivière Yonne samedi 10 septembre. Ils ont aussi exploré tous les quartiers que Dominique Marault avait l'habitude de fréquenter. Des affiches avaient été placardées un peu partout.

Des indices inquiétants retrouvés

L'inquiétude s'était accrue quand les gendarmes avaient retrouvé sur les bords de la rivière quelques effets personnels appartenant à l'enseignante retraitée : un gilet, une visière, des lunettes de soleil, un livre et une chaussure. 

Le parquet d'Auxerre avait désigné un juge d'instruction pour mener des investigations.

De vaines recherches avec un sonar

Un sonar a exploré le fond de la rivière pendant toute la journée de vendredi 16 septembre 2011. Des techniciens venus de Strasbourg ont sondé l'Yonne sur une distance de 8 kilomètres. Mais, en vain.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité