Journées mondiales sans téléphone portable : un objet dont on ne peut plus se passer!

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les 6, 7, et 8 Février 2018, ce sont les 18e Journées Mondiales sans téléphone portable et smartphone. Créées par l'écrivain Phil Marso ces journées ont pour objectif d'inciter à la réflexion sur la place que cet outil de communication a pris dans nos vies jusqu'à en devenir parfois une addiction.

Par Caroline Jouret

Les Journées Mondiales sans portable existent depuis 1999. Chaque année elles ont un thème différent. Cette année, en 2018, il s'agit de sensibiliser les écoliers et les collégiens afin de préparer les élèves et les enseignants à la problématique de l’interdiction du téléphone portable à la rentrée scolaire de septembre 2018.

L'écrivain Phil Marso (auteur entre autres de "Tueur de portable sans mobile apparent" et de "Braquage de neurones ! Tu meurs ?") est à l'origine de ces Journées Mondiales. Il a souhaité, cette année, mettre en avant les bons gestes à prôner auprès des jeunes. Il a ainsi édité une charte sous forme de vidéo, intitulée : "Smartphone, appliques-tu les bons gestes?"

Alors que les téléphones portables vont être interdits dans les écoles et les collèges à partir de la rentrée 2018, Phil Marso propose également aux élèves et aux enseignants de relever un défi : Il demande aux élèves d'éteindre leurs portables dès qu'ils rentrent de l'école ou du collège, les 6, 7, et 8 février.  Aux enseignants, il suggère de mettre en place un vestiaire pour entreposer les portables des élèves, et il propose un questionnaire afin de débattre sur le sujet en classe avec les élèves.


"Lucide sur les avancées technologiques, Phil Marso insiste sur l'importance de bien maîtriser cet outil de communication qui peut avoir un effet nocif sur la santé. D'une part en raison des ondes émises par l'appareil. C'est pourquoi il recommande de préférer le SMS à l'appel -en particulier pour les moins de 16 ans-, et d'être attentif à l'indice de Débit d'Absorption Spécifique (DAS) qui mesure le niveau d'ondes électromagnétiques émises par un mobile. Il recommande enfin d'éteindre son smartphone la nuit.

D'autre part, le téléphone portable peut devenir un objet addictif. Phil Marso invite les utilisateurs à faire un test d'addiction en coupant leur téléphone une heure, trois heures, douze heures, ou plus.

Mini-ordinateur de poche, les téléphones portables et smartphones ont pris une importance phénoménale dans nos vies en quelques années. Pour rester en contact avec nos proches, lire nos mails, mais aussi pour s'informer, lire, jouer, etc... au travers d'une multitude d'applications. 

L'addiction au téléphone fait partie des "addictions sans substances" ( télévision, jeux d'argents, écrans) pour lesquelles il existe des thérapies comportementales. A Dijon, la Société d'Entraide et d'Action Psychologique qui est une association, propose des consultations et des séances pour se débarrasser de ce type d'addiction.

Reportage à Dijon : Caroline Jouret - Rodolphe Augier 
Montage : Chantal Gavignet
Intervenants : Emmanuel Benoit - Directeur général de la SEDAP


 

Sur le même sujet

C'est votre tour - Une traction pour Jean Moulin

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés