Accident de car de Saint-Lothain : le conducteur en garde à vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sofian Assaoui et Vanessa Hirson
© France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Le chauffeur est actuellement entendu par les enquêteurs au lendemain de l'accident ayant fait 7 blessés graves. Tous les passagers seront entendus dans le cadre de l'enquête.

« Ce n'est pas le temps des poursuites : c'est le temps de l'enquête. » Jean-Luc Lennon, procureur de la République à Lons-le-Saunier, confirme que le chauffeur du car accidenté à Saint-Lothain, dans le Jura, est en garde à vue.

Tous les passagers seront eux aussi entendus dans le cadre de l'enquête.

Sur place, l'heure est à l'évacuation du car. Une tâche pas évidente, comme l'ont constaté nos équipes ce matin : 

durée de la vidéo: 01 min 46
Saint-Lothain au lendemain de l'accident de car

Rappel des faits

L'accident est survenu à 11h45 sur le territoire de la commune de Saint Lothain, près de Poligny, dans le Jura.

Le premier bilan provisoire de la préfecture du Jura fait état de 7 personnes placées en urgence absolue (blessés graves), le pronostic vital est engagé pour certaines victimes, et de 22 personnes, dont le chauffeur du car, ont été placées en urgence relative (blessés légers ou indemnes).  Les blessés graves ont été transportés par hélicoptère vers les hôpitaux de Besançon, Dijon, Lausanne, Genève et un à Lons-le-Saunier. Deux hélicopères de la Suisse sont venus en renfort.

Le préfet du Jura a activé le centre opérationnel départemental (COD) et déclenché le plan NOVI de secours NObreuses VIctimes. Dispositif levé à 16h30.

durée de la vidéo: 01 min 56
Retour sur l'accident

 

durée de la vidéo: 01 min 29
Cellule psychologique


Les personnes ne nécessitant pas d'être hospitalisées ont été accueillies dans la salle des fêtes de la commune où une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place. Les victimes légères seront conduites dans un hôtel d'Arbois avant de regagner leur domicile probablement demain.



Le car aurait emprunté une route non adaptée


Le véhicule transportait 28 touristes âgés de 60 à 70 ans environ, un accompagnateur et le conducteur du bus partis visiter les églises de la région. Selon les premières constations, "le conducteur du bus aurait emprunté une route non adaptée et le véhicule a basculé sur le bas-côté qui n'était pas stabilisé", a précisé Arnaud Gillet, directeur de cabinet du préfet du Jura. Le chemin serait interdit d'accès et selon le maire de la commune, un panneau d'interdiction serait même installé à l'entrée du chemin. Mais le chauffeur aurait expliqué qu'il avait bravé l'interdiction pour éviter aux personnes âgées de marcher.

Le car s'est renversé à seulement 200 mètres de l'église que le groupe s'apprêtait à visiter. 

Le chauffeur âgé de 30 ans travaille depuis 5 ans dans l'entreprise. Il est actuellement entendu par les gendarmes. C'est lui qui aurait très vite donné l'alerte de l'accident.



Au total, 86 pompiers, 53 véhicules et une équipe cinotechnique ont été déployés sur place. Ils ont pu s'appuyer sur les pompiers de Bourg-en-Bresse, venus en renfort eux-aussi.

Une enquête judiciaire est confiée au peloton motorisé de la gendarmerie de Courlaoux.


Un numéro de téléphone a été ouvert à destination des familles (0 811 000 639).

Reportage complet dans notre édition du 19/20.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.