C'était une chouette histoire mais...

L'oeuf de chouette hulotte incubé artificiellement au centre Athenas dans le Jura / © Centre Athenas
L'oeuf de chouette hulotte incubé artificiellement au centre Athenas dans le Jura / © Centre Athenas

...elle pourrait s'arrêter là. L'oeuf de chouette hulotte incubé artificiellement au Centre Athenas ne bouge plus depuis hier. 

Par Sophie Courageot

C''était un joli carnet rose. Mais aujourd'hui, Gilles Moyne et les bénévoles du centre à l'Etoile dans le Jura sont pessimistes. Ils attendent un ou deux jours avant de se prononcer.

Le 24 février, une chouette hulotte était tombée dans une cheminée en Côte d'Or. Elle est morte intoxiquée peu après son arrivée au centre. Auparavant, elle avait pu pondre un oeuf fécond. Celui ci a été placé en incubateur. Dans l'espoir qu'une bébé en sorte au bout de 20 jours. 

Une chouette hulotte adulte / © maxppp

La vidéo de l'embryon et des ses premiers mouvements avait suscité l'émotion des amoureux de la nature. Mais comme l'explique Gilles Moyne, l'homme ne remplace pas la nature. "Même si le développement de l'oeuf s'est bien passé, on est jamais à l'abri d'une surprise en fin d'incubation", dit-il.

Le centre Athenas spécialisé dans le soin des animaux sauvages n'est en pas à sa première incubation. Il a déjà sauvé ainsi des busards et un râle des genets, une espèce menacée en Europe.

 

Sur le même sujet

Les + Lus