Foucherans : les aide-soignantes des Opalines sont en grève

Les aides-soignantes protestent contre le manque d'effectifs dans cette maison de retraite du Jura. Les salariées sont en grève depuis lundi.

Par Adrien Gavazzi

« Combien de journées par semaine est-ce que vous êtes en sous-effectif ? » Antoine Cordier, responsable CGT de l'union locale de Dole, s'adresse au petit groupe d'aide-soignantes en grève devant les Opalines, la maison de retraite qui les emploie.

Les réponses fusent. « Quatre jours par semaine », « cinq jours »... Autant de fois où l'équipe de huit personnes n'est pas au complet. Les remplacements ? Trop rares. « Elles n'ont même plus le temps de s'occuper des stagiaires », se désole le militant CGT.

Les huit salariées à temps plein ont donc décidé de se mettre en grève lundi. Ce sont des soignantes en CDD qui prennent en charge les résidents. 

La direction a réagi, en recevant une délégation  lundi après-midi. Les revendications ont été entendues : on promet aux grévistes qu'une auxiliaire viendra remplacer les absences ; mais rien n'a été officiellement signé pour l'instant. Une réunion est proposée par la direction le 13 avril. 

La grève se poursuit jeudi. 

Grève à l'Ephad de Foucherans
Avec Marion Vanderbecken Gréviste,Anne-Sophie Pelletier Gréviste,Thierry Guignard CGT hôpital de Dole. Reportage T.Chaffour, JL Gantner et M.Blanc

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les maisons de Maisonnier, toujours aussi modernes

Près de chez vous

Les + Lus