• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Aux confins du Jura, dans les reculées les plus escarpées, vit l’un des oiseaux les plus mystérieux, les plus fascinants : le hibou grand-duc. C’est le plus grand rapace nocturne au monde. Son envergure peut approcher les deux mètres. Son regard perçant lui permettant de débusquer une proie de la taille d’un rongeur à plusieurs centaines de mètres, fait de lui le seigneur de la nuit.

La Sentinelle

Si certains ont entendu au crépuscule, son chant si caractéristique, ils sont rares ceux qui ont pu l’apercevoir et encore moins l’approcher. C’est pourtant à la découverte de cet oiseau mythique que le photographe naturaliste Guillaume François nous emmène. Originaire de Lons-le-Saunier, cela fait cinq années qu’il se passionne pour le grand-duc en parallèle de son travail sur le lynx. Six cent crépuscules ont été nécessaires pour obtenir des clichés et quelques vidéos d’une grande rareté.
Guillaume nous explique que « ce rapace est une véritable sentinelle qui passe ses journées à l’abri des regards dans une cavité rocheuse où il ne dort que d’un œil. Tout mouvement est immédiatement repéré, l’oiseau nous voit bien avant qu’on ne l’ai aperçu ! ». Sentinelle, c’est le titre évocateur de son prochain ouvrage qui sortira à l’automne.
Page Été : La Sentinelle
Sur les pas du photographe animalier Guillaume François dans sa quête du hibou grand-duc. Reportage d'Emmanuel Rivallain, Jean Stephane Maurice, Joé Gutleben et Eric Debief

 

Diaporama : ses plus belles photographies

Diaporama hibou grand duc

 

Sur les traces du hibou grand-duc

Hibou grand-duc dans le Jura : les plus belles images du photographe animalier Guillaume François
Images de Guillaume François (http://www.guillaumefrancois.fr)

Le Grand-duc d'Europe a plusieurs techniques de chasse, et peut saisir une proie sur le sol ou en plein vol. Il chasse en forêt, mais préfère les espaces découverts. Il chasse principalement au début de la nuit et à l'aube. Les déchets de proies non digérées sont compressés en "pelotes", cylindres irréguliers ou de forme conique.

Ils sont territoriaux, mais les territoires appartenant aux couples voisins peuvent se chevaucher partiellement. Très souvent les couples sont unis pour la vie. Au moment de la reproduction, le Grand-duc d'Europe mâle propose à la femelle divers endroits pour nicher, en grattant pour obtenir une dépression peu profonde, et en émettant des gloussements et des sons saccadés.

Les endroits favoris pour nidifier sont à l'abri d'une paroi rocheuse, dans une crevasse entre les roches ou dans une excavation de la falaise. Ils peuvent aussi utiliser des nids abandonnés par d'autres grands oiseaux. Ils peuvent aussi nicher sur le sol entre les rochers, sous les arbres tombés, sous un buisson, ou à la base d'un tronc d'arbre. Aucun matériau n'est ajouté. (plus de détails sur Oiseaux.net)

© Guillaume François
© Guillaume François

 

Le chant du hibou grand-duc

Ce contenu n'est plus disponible

 

Observation de jeunes hiboux dans leur nid

Il est très rare de pouvoir observer une couvée de hiboux grands-ducs. Guilaume François arrive à capter ce moment fort tout en gardant suffisamment de distance pour ne pas perturber la vie du nid.
Observation de jeunes hiboux grands-ducs dans leur nid
Images de Guillaume François (http://www.guillaumefrancois.fr)

La période de ponde du hibou grand duc commence généralement au début du printemps. La femelle peut pondre une couvée par an, de 1 à 4 œufs blancs. L'incubation qui dure de 31 à 36 jours incombe toujours à la femelle.  Lorsqu’elle couve, la femelle est nourrie au nid par le mâle.

Une fois les œufs éclos, la femelle reste avec eux au nid pendant 4 à 5 semaines. Au début, le mâle porte la nourriture au nid ou la dépose tout près, et la femelle propose des petits morceaux aux jeunes. A 3 semaines, ceux-ci commencent à manger eux-mêmes et commencent à avaler des petits morceaux entiers. A 5 semaines, les jeunes se promènent autour du nid, et à 7 semaines, ils sont capables de voler sur quelques mètres.

Les jeunes sont nourris par les deux parents pendant 20 à 24 semaines. Ils prennent leur indépendance entre septembre et novembre, et quittent le territoire familial, ou sont "poussés" à l'extérieur par les parents. 
(plus de détails sur Oiseaux.net)

Bientôt le livre

Couverture du livre "Sentinelle" / © Guillaume François
Couverture du livre "Sentinelle" / © Guillaume François


Souscription du second ouvrage de Guillaume FRANÇOIS intitulé "Sentinelle"
Sortie du livre en Octobre 2016.
Photographies : Guillaume FRANÇOIS
Textes : Morgane BONNIVARD
Préface : David et Stéphanie ALLEMAND
Format :  24 x 24 cm
Pages : 128 pages

Site internet du photographe naturaliste Guillaume François :
http://www.guillaumefrancois.fr

Pour en savoir plus sur le hibou grand-duc :
http://www.oiseaux.net/oiseaux/grand-duc.d.europe.html