• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Haut-Jura : L'usine “Lucite International” a fermé ses portes

L'usine Lucite International à Hautecour fabrique des plaques acryliques / © Google view
L'usine Lucite International à Hautecour fabrique des plaques acryliques / © Google view

Un coup dur pour l'emploi dans la région des lacs. Les salariés de Lucite International (ex Juraplex) ont commencé à recevoir leurs lettres de licenciement. 

Par Sophie Courageot avec Claire Schaffner

Plan social et reclassement pour accompagner les salariés


16 des 21 salariés ont déjà reçu leur lettre de licenciement. Les autres partiront à la fin du mois.

Les salariés ont bénéficié d'un plan social meilleur que ce qui est prévu par la loi à savoir en plus des indemnités :
  • un congé de reclassement d'un an sans perte de salaire, avec une aide d'un consultant
  • des aides à la formation et à la création d'entreprise
Une convention a été signée avec la Préfecture pour aider financièrement les entreprises qui embaucheraient dans la région des Lacs.

Le site de Lucites sera nettoyé puis sera mis en vente d'ici 2 à 3 mois.

Spécialisée dans les plaques en plastique


L'entreprise implantée à Hautecour fabriquait des plaques de plastiques. Une production de 2000 tonnes par an. Elle a du faire face à l'effondrement des marchés et une concurrence du sud de l'Europe. C'était la plus petite usine de ce secteur.

Malgré les investissements réalisés ces dernières années pour moderniser l'outil de production, le site ferme.

On fabrique du plastique à Clairvaux depuis 1959. En 1988, les 65 salariés étaient licenciés. 25 d'entre eux avaient investi leurs indemnités pour reprendre le site.





Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus