A deux semaines du début de la Coupe du monde de biathlon, le Comtois Quentin Fillon-Maillet est déjà prêt

Sans réussir à s'imposer, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet s'est montré à son avantage lors des courses de pré-saison du week-end en Norvège.

Ce n'est pas encore la coupe du monde, mais ça y ressemble fort. Les meilleurs biathlètes mondiaux s'affrontaient ce week-end dans la petite station norvégienne de Sjusjoen. Au programme: deux courses et un duel annoncé entre les Norvégiens et les Français, les deux nations fortes du biathlon aujourd'hui.

A deux semaines du début officiel de la coupe du monde, et en l'absence du prodige Johannes Boe, les Norvégiens ont monopolisé les premières places à domicile. Samedi, pour le sprint, Sivert Guttorm Bakken s'est imposé devant quatre de ses compatriotes. Le sixième de la course est le Français Quentin fillon-Maillet (9/10 au tir, 19,7 secondes de retour sur le premier). 

Un début pas parfait mais encourageant

Quentin Fillon-Maillet

à l'issue du sprint samedi

Le biathlète de Saint-Laurent-en-Grandvaux était donc très motivé pour la mass-start de ce dimanche. Et il n'a pas déçu.

Malgré une nouvelle faute au tir couché, il a réussi à revenir sur la tête et à jouer la victoire jusqu'au bout avec encore une fois la dream team norvégienne.

Dans les derniers hectomètres, Quentin Fillon-Maillet n'a rien pu faire face à l'accélération de Tarjei Boe. Le frère de Johannes s'impose sur la ligne, devant Quentin Fillon-Maillet (à 7 secondes, 19/20). Emilien Jacquelin, meilleur temps de ski mais 18/20 au tir, complète le podium.

La coupe du monde débutera le 27 novembre à Ostersund en Suède. Et Quentin Fillon-Maillet est déjà en forme.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité