Biathlon. Défaillant au tir, Quentin Fillon-Maillet passe à côté de l'individuelle d'Antholz mais reste leader au général

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérémy Chevreuil

Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet termine seulement 20e de la course individuelle de la manche italienne de la Coupe du Monde à Antholz ce jeudi 20 janvier.

"Je perds la course sur le tir : 5 fautes, c'est bien trop sur une individuelle."

Quentin Fillon-Maillet le sait : l'individuelle (20km) est un format de course qui ne pardonne pas les approximations au tir. A chaque balle manquée, c'est une minute de pénalité.

Avec un 15/20 seulement au tir, le leader de la coupe du monde a donc écopé de 5 minutes supplémentaires, un handicap rédhibitoire pour espérer un bon classement, même avec le 3e temps de ski du jour.

Une avance accrue au classement général

Pour cette première course de la semaine à Antholz, en Italie, Quentin Fillon-Maillet a surtout péché au tir couché (6/10). "Sur le 3e tir, ça a été vraiment difficile [3 fautes, ndlr], analyse le skieur de Saint-Laurent-en Granvaux au micro de La Chaîne L'Equipe. Je me suis retrouvé dans des rafales, je n'avais pas de solution à ce moment-là, ça coûte vraiment cher"

Cher, pas vraiment, puisque Quentin Fillon-Maillet accroît son avance au classement général de la coupe du monde. En l'absence du Suédois Sebastian Samuelsson, 2e du général avant la course à 97 points du Jurassien, le Français Emilien Jacquelin redevient dauphin, à 101 points de son compatriote dossard jaune.

Le Russe Anton Babikov (0 faute) est le vainqueur du jour, devant le Norvégien Tarjei Boe (2 fautes), qui remporte le petit globe de la spécialité (2 courses individuelles seulement cette saison).

A noter que les Bleus ont réalisé une belle performance d'ensemble, avec 3 représentants dans le top 10: Simon Desthieux 6e (3 fautes), Fabien Claude 8e (3 fautes), Emilien Jacquelin 10e (2 fautes).