• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La grande Odyssée : Adrien Moreaux en lice en ski-jöring avec un chien de traîneau recueilli après abandon

Adrien et ses deux chiens prêts pour la grande Odyssée / © France3 Franche-Comté / Franck Menestret
Adrien et ses deux chiens prêts pour la grande Odyssée / © France3 Franche-Comté / Franck Menestret

Depuis septembre dernier, Adrien Moreaux assouvit sa passion de la course avec des chiens nordiques, sur les hauteurs de Montlebon (Doubs). Des chiens pour la plupart récupérés dans des refuges animaliers ou directement dans des familles qui ne pouvaient pas les conserver à domicile. 

Par Franck Menestret

Des chiens nordiques abandonnés

Tous les ans c'est la même chanson. Une chanson triste. Les chiens ne sont pas des jouets que l'on offre à la légère sur un coup de tête. 

En France, les chiens nordiques (Alaskan, Malamute, Siberian husky...) sont victimes de leurs bonnes bouilles qui n'ont rien à envier à la plus belle des peluches exposée dans les vitrines des magasins. 

Le drame, c'est l'espace pris au fil du temps par l'animal. Acheté petit, le chien nordique atteint rapidement la quarantaine de kilos, et nécessite une éducation rigoureuse. Même s'il est un excellent chien familial, il conserve toutefois son instinct animal, et le maître doit rester le chef. Si ce n'est pas le cas, la belle histoire peut virer au cauchemar. Lorsque la famille pour des raisons de sécurité, de manque de place ou de disponibilités pour l'animal ne peut plus assurer, le chien est alors placé, lorsqu'il n'est pas abandonné.

Dans le Jura, le refuge "L'Eden Valley" à Récanoz accueille les chiens nordiques et essaie de leur trouver un nouveau foyer. Avec Adrien Moreaux, c'est presque un partenariat qui s'est mis en place.

 
© France3 franche Comté / Franck Menestret
© France3 franche Comté / Franck Menestret


A Passion Nordique, un chien sur deux est un chien adopté


Chez "Passion Nordique", la nouvelle société d'Adrien, 10 des 20 chiens sont des chiens nordiques recueillis après abandon. La plupart vient du refuge "L'Eden Valley", les autres ont directement été récupérés par Adrien chez les ex-propriétaires qui voulaient s'en séparer.

Des chiens qui développent des aptitudes extraordinaires pour la course car ils sont particulièrement attachés à leur nouveau maître. Comme s'ils se sentaient redevables de leur récent bien être, au point de toujours donner le meilleur d'eux-mêmes.
 

Des chiens de compétition en lice pour la Grande Odyssée


La majeure partie du temps, les chiens d'Adrien sont utilisés pour le loisir, avec la clientèle de "Passion Nordique". Soit pour du traîneau, du ski Jöring (skieur tiré par les chiens), du cani rando (course à pied) ou encore de la patinette des neiges.

Mais la grande première, c'est la participation d'Arnaud à la Grande Odyssée, du 21 au 23 janvier prochain, avec ses chiens Snow, Siberian Husky issu du refuge Eden Valley, et Naya une Siberian Husky née à la maison. 

La Grande Odyssée est une course internationale de chiens de traîneaux qui pour sa quinzième édition s'ouvre à la discipline du ski jöring. Une aubaine pour Adrien qui devra parcourir à ski, tiré par ses chiens, 32 kilomètres par jour pendant 3 jours, et franchir un dénivelé total de 1850 mètres.

Il sera accompagné pour l'occasion d'Alex (Handler chargé de s'occuper des chiens hors course) et de Marion, vétérinaire.

 

 
La Grande Odyssée avec un ex-chien abandonné
Adrien va participer à la Grande Odyssée en ski-jöring, avec deux chiens. L'un des deux a été récupéré dans un refuge du Jura.

 

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus