Sensibilisation au respect des milieux naturels : un enjeu de taille pour le Haut-Jura

replay

Découvrir le massif du Jura, oui, mais pas n’importe comment ! Depuis l'épidémie de Covid, l'occupation accrue de l'espace montagnard par l’Homme n’est pas sans conséquence pour la faune et la flore du Jura. Lucas Humbert, accompagnateur en montagne, a fait de la préservation des milieux naturels sa priorité.

Lucas Humbert est accompagnateur en montagne dans le massif du Jura. Initiateur de la commission "Environnement" au sein de la section jurassienne du Syndicat national des accompagnateurs en montagne, il a fait de la préservation des milieux naturels sa priorité.

Le Jura, un milieu naturel à préserver

Parmi les zones les plus sensibles du massif, on trouve les pelouses sèches d’altitude, les tourbières ou encore les forêts d’altitude. 

Ce sont des endroits particulièrement fragiles, en raison de la végétation qu’ils abritent et de leurs spécificités géologiques ou hydrologiques. Certaines espèces animales sont aussi plus vulnérables que d’autres. 

Chez nous, il y a le grand tétras, qui est très sensible au dérangement.

Lucas Humbert, guide de montagne dans le Jura

 "On a la chance dans le Jura d’avoir des milieux préservés. Encore faut-il qu’on continue à les respecter" ajoute-t-il.
Sans aller jusqu’à mettre sous cloche la nature, certaines règles de base peuvent être suivies pour profiter des paysages jurassiens sans les endommager.

Les bons réflexes à adopter en milieu naturel


Le Parc Naturel régional du Haut-Jura promeut notamment la "quiétude attitude" auprès du grand public pour l’encourager à adopter les bons réflexes en milieu naturel :

  • Éviter de sortir des sentiers balisés pour ne pas abimer la flore et minimiser le dérangement de la faune
  • Ne pas faire de feu avec du bois mort
  • Préserver la tranquillité des lieux en restant discret
  • Garder son chien près de soi…

Voici quelques conseils à suivre lors de vos balades en pleine nature.

Mieux informer pour mieux protéger

Mais, entre la Réserve naturelle, les zones de quiétude et les arrêtés préfectoraux de protection de biotope, la réglementation est parfois plus stricte et cela peut s’avérer compliqué de trouver la bonne information. 


Pour Lucas Humbert, c’est particulièrement vrai pour les personnes qui ont découvert le milieu montagnard au sortir du confinement et qui n’ont pas toujours les bons réflexes. 

Si les accompagnateurs en montagne abordent systématiquement ces problématiques-là, tout le monde ne passe pas par eux pour découvrir le Jura. "On a encore de gros efforts à faire pour communiquer là-dessus, même s'il y a eu une réelle prise de conscience au niveau de l’industrie touristique dans son ensemble sur la nécessité de préserver l’environnement."

Ce constat relève de la logique. Informer les visiteurs non avertis est un enjeu primordial pour protéger les milieux naturels du Haut-Jura et pouvoir continuer à les découvrir dans le futur.

Texte de Léa Spegt.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité