Ski nordique : 400 fondeurs au rendez-vous de la 50e traversée du massacre

© Jean-Louis Saintain
© Jean-Louis Saintain

La traversée du Massacre, dans le Jura, a attiré 400 participants ce dimanche 1er mars. Après les annulations de course de ski de fond en cascade ces dernières semaines, les athlètes étaient plus que jamais contents de rechausser les skis. 

Par Lucie Thiery

Benoît Chauvet s'impose pour la 4e fois dans le Haut-Jura sur la Traversée du Massacre. Tout sourire, l'athlète s'impose sur l'une des plus populaires courses de ski de fond du massif jurassien.
"C'est un coin que j'apprécie énormément qui me réussit plutôt bien" commente l'athlète sur la ligne d'arrivée. Le fondeur français avait notamment remporté la Transjurassienne en 2011 et 2013.
 
Benoît Chauvet remporte pour la 4e fois la Traversée du Massacre / © Jean-Louis Saintain
Benoît Chauvet remporte pour la 4e fois la Traversée du Massacre / © Jean-Louis Saintain


Un peu plus tôt dans la matinée, 400 fondeurs se sont élancés au départ de la Darbella.
Faute de neige, le parcours s'est concentré sur ce domaine de la Darbella. Le tracé est nettement raccourci : 32km et 20 km au lieu des 42km et 21 km habituellement proposés. 

"C'est un immense plaisir de retrouver les copains de course sous ce soleil, après une année galère où il fallait viser pour trouver des pistes et des courses". 

Cette année, dans le massif jurassien, en Franche-Comté, seule la course des Belles Combes a pu être organisée mi-janvier. L'Envolée Nordique et la mythique Transjurassienne ont dû être annulées. Avec ces annulations de course en cascade, la 50e traversée du Massacre était un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de glisse.
 
Ski nordique : 400 fondeurs au rendez-vous de la 50e Traversée du Massacre
Reportage Mary et Jean-Louis Saintain Avec Benoît Chauvet qui remporte pour la 4e fois la Traversée du Massacre

Sur le même sujet

Les + Lus