JO 2022 : Anaïs Bescond ne sera pas alignée samedi pour le relais mixte, la première épreuve du Biathlon à Pékin

C'est une demi-surprise. La skieuse de Morbier n'a pas été retenue parmi les quatre biathlètes tricolores pour le relais mixte, qui va ouvrir ce samedi la chasse aux médailles du Biathlon. La faute à des résultats en tir un peu délicats récemment. On retrouvera "Nanas" lundi, pour l'Individuel.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Quentin Fillon-Maillet, Émilien Jacquelin, Julia Simon et Anaïs Chevalier-Bouchet composeront le relais mixte français des Jeux olympiques samedi à Zhangjiakou (Chine) pour défendre le titre conquis il y a quatre ans en Corée du Sud, a annoncé l'encadrement de l'équipe ce jeudi.

Anaïs Chevalier-Bouchet lancera la course, puis passera le relais à Julia Simon, avant qu'Émilien Jacquelin puis Quentin Fillon Maillet terminent le travail.

Ce jeudi, à l'entraînement, la Jurassienne est revenue sur cette annonce.

"Je m'étais fixée un très gros objectif sur ce relais mixte, celui d'en faire partie, de performer dedans et, surtout, de défendre mon titre olympique. Alors c'est forcément une énorme déception, je ne vais pas m'en cacher. Cela a été très dur à entendre mais j'ai aussi relativisé en me disant que le plus important, c'est d'avoir la plus belle équipe possible. Pour les entraîneurs, c'est celle-ci. Donc je vais les supporter, être derrière ma télé à fond, parce que c'est un format que j'aime énormément."

La composition du relais tricolore est modifiée à 100% par rapport au sacre de Pyeongchang de Martin Fourcade, Marie Dorin (tous deux partis à la retraite), Simon Desthieux et Anaïs Bescond, présents en Chine mais non retenus par le staff des Bleus. Les trois titres mondiaux en relais mixte distribués depuis les Jeux de Pyeongchang ont été remportés par la Norvège. Dans cette composition, le relais mixte français a pris la cinquième place des Mondiaux-2021 à Pokljuka en Slovénie.

"On vise clairement a minima une médaille. On est détenteur du titre, avec les deux meilleurs mondiaux chez les garçons et deux filles ayant réalisé toutes les deux plusieurs podiums cet hiver, bien entendu qu'on a cette ambition", a expliqué le directeur de l'équipe de France Stéphane Bouthiaux, jeudi en conférence de presse.

Le relais mixte représente la première grosse chance de podium du biathlon français, très ambitieux à Zhangjiakou pour les Jeux de Pékin, avec les deux premiers au classement de la Coupe du monde chez les hommes et des femmes régulièrement sur les podiums

Pour les quatre courses individuelles (individuel 20 km, sprint, poursuite et mass start), les quatre sélectionnés sont les Français les mieux classés à la Coupe du monde à savoir Quentin Fillon-Maillet (1er), Émilien Jacquelin (2e), Simon Desthieux (9e) et Fabien Claude (12e).

Chez les femmes, Justine Braisaz-Bouchet (7e), Anaïs Bescond (10e), Anaïs Chevalier-Bouchet (9e) et Julia Simon (12e) seront alignées sur les quatre courses, sachant que pour les mass starts masculine et féminine, les huit Français sont d'ores et déjà qualifiés car ils figurent tous dans le top 15 mondial.

Premier départ donc, pour notre "Nanas" régionale, ce lundi à 10h (heure française) pour le 15 km Individuel.

Suivez les Jeux Olympiques de Pékin 2022 avec France 3 Franche-Comté par ici.