Jura : Poligny fête la restauration de l'église des Jacobins lors d’un weekend médiéval

Publié le
Écrit par Aurore Briffod avec Catherine Schulbaum

Après plus d’une décennie, les travaux de restauration de l’édifice du 13e siècle ont pris fin à l’automne dernier. Pour fêter le renouveau de l’église, habitants et associations ont organisé une grande fête médiévale le temps d’un weekend.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Ce weekend, dans les rues de Poligny, des milliers de curieux sont venus assister aux festivités. La ville et ses habitants ont souhaité célébrer en grande pompe la fin de la restauration de l’église des Jacobins, l’une des deux seules désormais restaurées en France avec celle de Toulouse. Concerts, costumes, tournoi de béhourd, retour au 13e siècle à Poligny le temps d’un weekend.

A l’initiative de cet événement, le maire Dominique Bonnet. Habillé tel un échevin de l’époque, il explique pourquoi il était important de marquer le coup : "Nous avons commencé la restauration il y a plus de 12 ans. Plus de 5 millions d’euros ont été investis avec le concours de l’Etat, de la Région et du Département. Il se devait pour cette renaissance de cette belle église qu’il y ait une belle fête. L’ensemble des Polinois et des associations se sont mobilisés pour une grande fête populaire autour de ce joyau de l’art gothique." L’organisation a débuté il y a 18 mois et a mobilisé 200 bénévoles.

Après 6 000 personnes samedi, au moins 10 000 badauds étaient attendus dans la cité ce dimanche. Au programme : des animations, des spectacles de rue, des stands artisanaux… Les curieux ont également pu assister à un tournoi de béhourd, un sport de combat en armures dont étaient friands les hommes au Moyen-Âge. De quoi ravir petits et grands.

Pour clôturer en beauté ce weekend festif, un immense banquet de 800 mètres de long a accueilli 1 200 convives avec au menu : terrine médiévale, bœuf au poulsard et choux à la crème aux fruits rouges.

Au travers d’un documentaire-fiction, les habitants de Poligny et des alentours ont également redécouvert l’histoire de l’église. Pillée pendant la Révolution française, elle a ensuite servi de coopérative agricole pendant plus d’un siècle. A tel point que beaucoup d’habitants ne parlent pas de l’église mais du "caveau des Jacobins". Désormais, l’édifice est devenu un lieu culturel dans lequel des expositions ont lieu. Toutefois, le maire n’oublie pas le passé du monument. "L’été, il restera un espace de dégustation avec la coopérative agricole d’Arbois", détaille Dominique Bonnet. Une nouvelle ère pour l'église qui a connu bien des époques.