Cet article date de plus de 4 ans

La station d'épuration de Vercia pilote dans le traitement des micropolluants

Les petites stations ne sont pas équipées pour traiter les micropolluants. Un nouveau procédé est testé depuis le début de l'année à Vercia dans le Jura. 

La petite station de Vercia teste un dispositif de traitement des micropolluants.
La petite station de Vercia teste un dispositif de traitement des micropolluants. © France 3 Franche-Comté : Hugues Perret
Les micropolluants. Des substances organiques ou minérales dont les propriétés toxiques peuvent impacter la qualité de l'eau. Comme des résidus de médicaments par exemple. Ou des résidus de produits d'hygiène tout simplement.

Ces substances, on les trouve dans les eaux usées des stations d'épuration. Les plus grandes sont équipées pour les traiter. Pas les plus petites. La règlementation française ne le prévoit pas. 

Une société "COMAP water treatment" a mis au point un procédé. Il permet de traiter ces micropolluants. Le principe : les eaux usées sont mélangées avec de l'eau oxygenée. Puis le tout passe sous des lampes à ultraviolet.

Le dispositif pilote a été présenté aujourd'hui à la station de Vercia. C'est une première en France.

Les tests vont durer plusieurs mois. Les analyses de l'eau traitée à Vercia seront suivies par un laboratoire de l'INSA (Institut national des sciences appliquées) de Lyon.

durée de la vidéo: 01 min 34
Vercia expérimente le traitement des micropolluants


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société