Accident d'un bus anglais sur l’A39 : 6 ans après, le chauffeur jugé lors d'un procès à Lons-le-Saunier

En 2016, 15 jeunes passagers anglais d’un bus ont été victimes d’un accident sur l’autoroute A39 dans le Jura. Plus de six ans après les faits, le conducteur du bus est jugé ce mardi 10 janvier devant le tribunal de Lons-le-Saunier. Un e audience sans parties civiles, sans prévenu et sans avocat.

Le car, qui venait du Pays de Galles, transportait 50 personnes (42 adolescents, six accompagnateurs et deux chauffeurs). Le véhicule faisait route vers l'Italie. Peu avant 11H00, le bus a effectué une sortie de route à hauteur de la commune de Fontainebrux, près de Lons-le-Saunier, et est allé se coucher, après une course de 250 mètres, en contrebas sur un talus une dizaine de mètres plus bas.

La thèse de l'endormissement du conducteur était privilégiée. Les premiers éléments de l'enquête démontrent que le car roulait à la vitesse autorisée de 100 km/h. Le chauffeur n'avait pas consommé d'alcool ou de stupéfiants. Les deux conducteurs s'apprêtaient à se relayer au volant. Le chauffeur avait été mis en examen. La thèse de l’endormissement avait alors été avancée. Laissé libre, le conducteur avait pu rentrer en Angleterre.

Une audience plus de six ans après les faits

Ce mardi 10 janvier, le conducteur n’est pas présent à l’audience ni son avocat ni la partie civile. Le chauffeur est poursuivi pour blessures involontaires avec incapacité de travail supérieure de 3 mois. Il encourt une peine maximale de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende. Une seule victime s’est portée partie civile.

15 victimes avaient été prises en charge par les secours. Deux adolescents étaient gravement touchés, un garçon et une fille de 16 ans avaient été transférés vers le CHU de Besançon (Doubs). Le pronostic vital de la jeune fille était engagé. Selon les enquêteurs, les deux blessés graves se déplaçaient dans le bus au moment du choc. Les autres personnes ont été protégées par leur ceinture de sécurité. Beaucoup dormaient au moment du choc. 

A l'issue de l'audience, le conducteur a été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité