La Vache qui rit, le fromage né dans le Jura se rue à la conquête du marché en Inde

Publié le
Écrit par Sophie Courageot .

Le groupe français Bel, maison mère de La Vache qui rit, vient de s'associer à l'indien Britannia pour convertir ce marché de 1,4 milliard d'habitants au fromage.

"On s'attelle à la conquête de l'Inde", résume Cécile Béliot, directrice générale de Bel, qui détient aussi les fromages Babybel et Boursin.

Le groupe Bel né à Lons-le-Saunier dans le Jura en 1865 et qui a généré près de 3,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier crée une entreprise commune avec Britannia pour s'attaquer au marché "naissant" du fromage dans le géant d'Asie du Sud, selon Mme Béliot.

Britannia détient 51% et Bel 49% de la coentreprise, nommée Britannia Bel Foods Private Limited. Elle commercialisera tous ses fromages sous la marque La Vache qui rit, indiquent les sociétés dans un communiqué. 

   

Les fromages seront fabriqués dans une usine en Inde

Bel "apporte la marque, le savoir-faire du fromage qui est né dans le Jura. En 1865, Jules Bel installe dans le Jura, son commerce d’affinage et de négoce de comté. Après son décès en 1904, son fils Léon Bel reprend l’affaire. Au lendemain de la première guerre mondiale, Léon Bel pressent le potentiel du fromage fondu, bon, économique, facile à transporter et à conserver. Il se lance alors dans l’aventure industrielle et fonde en 1922 la société anonyme des Fromageries Bel.

En Inde, Britannia apportera sa compréhension du consommateur local et sa puissance commerciale avec un réseau de distribution inégalé sur l'Inde", a expliqué Cécile Béliot.

Britannia est le plus grand fabricant indien de biscuits. La société produit aussi des pains de mie, biscottes et produits laitiers, notamment des tranches de fromage pour sandwichs. Elle fabriquera à partir de 2024 de La Vache qui rit dans une nouvelle usine, dans l'État du Maharashtra (ouest).

 

Bel espère  "200 millions de chiffre d'affaires" en Inde, a indiqué sa directrice générale. 

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité