Municipales 2020 à Lons-le-Saunier : Jean-Yves Ravier (PC-PS-EELV) élu maire, la ville bascule à gauche

Ce dimanche 28 juin 2020, les électeurs de Lons-le-Saunier (Jura) ont choisi le changement en élisant Jean-Yves Ravier (PC-PS-EELV) au dépend de Christophe Bois (AGIR-LERM) lors du second tour des élections municipales 2020 reporté en raison du coronavirus.

Jean-Yves Ravier (PC-PS-EELV) , candidat à la mairie de Lons-le-Saunier en train de voter lors du second tour des municipales 20202
Jean-Yves Ravier (PC-PS-EELV) , candidat à la mairie de Lons-le-Saunier en train de voter lors du second tour des municipales 20202 © Philippe Trias- Max PPP

Cette élection à la mairie de Lons-le-Saunier est l'un des enjeux du second tour des municipales en Franche-Comté. La ville, siège de la préfecture du Jura, était dirigée depuis 1989 par Jacques Pelissard (LR).

En choisissant Jean-Yves Ravier comme maire avec plus de 52% des voix, les Lédoniens ont voté pour le changement. 
 



Pour saisir l'opportunité de faire basculer à gauche ce bastion de la droite depuis 31 ans, Jean-Yves Ravier était parvenu à présenter une liste d'union de la gauche (PC - PS - EELV). Ce kinésithérapeute connaît la vie municipale car il est conseiller municipal d'opposition à Lons le Saunier depuis 2014 et Conseiller commautaire ECLA depuis 2014. Pour exercice son mandat de maire, il ne va plus exercer sa profession de kinesithérapeute.

 

Municipales 2020 à Lons-le-Saunier : Jean-Yves Ravier fait basculer la ville à gauche



Lors de notre direct, Jean-Yves Ravier prône le rassemblement. "Il faut être collectif y compris dans nos relations avec l'agglomération".

Une déception pour Jacques Pélissard. A 73 ans, l'ancien député et président de l'Association des maires de France-AMF avait décidé de laissé la main en soutenant son adjoint aux affaires sociales Christophe Bois (Agir, la Droite Constructive). Proviseur de lycée à Lons-le-Saunier, Christophe Bois est adjoint depuis 2014 et conseiller départemental depuis 2015.

Le dauphin de Jacques Pelissard pouvait compter lors de ce second tour sur le soutien de deux ténors de l'arène politique jurassienne : les députés LR Marie-Christine Dalloz et Jean-Marie Sermier. Et, il est investi par La République en marche avec le soutien de la députée LREM Danielle Brulebois.

Lors du débat en direct sur notre antenne, Christophe Bois a reconnu qu'une "partie de la droite traditionnelle s'est clairement abstenue et nous le payons. On a pas été capable de se réunir. Nous sommes partis divisés dans notre majorité municipale. Cela a été très compliqué depuis deux ans car nous n'avons pas réussi à nous entendre. Nous perdons ce soir de 200 voix dans une campagne qui a été très longue, très compliquée. Nous serons une opposition constructive et vigilante".  

Il y aurait pu avoir au second tour une triangulaire à Lons. Le candidat divers droite de la liste "Atouts" Lons, John Huet, aurait pu se maintenir avec plus de 21% des voix.  Il s'est désisté, sans prendre parti dans un premier temps, pour l'un ou l'autre des candidats encore en lice. Mercredi 24 juin, John Huet a annoncé que "c’est la proposition de Jean-Yves Ravier  qui nous parait le mieux adaptée aux enjeux et défis que l’avenir nous impose d’affronter ensemble". Un soutien d'une tête de liste divers droite à un candidat qui a réalisé un rassemblement à gauche (PC-PS-EELV).
Fin mai, John Huet (mouvement radical social et libéral) qui avait élu sur la liste de Jacques Pélissard en 2014, annonçait qu'il renonçait à se maintenir au second tour. Aucun accord autour d'une fusion de liste n'avait été alors possible avec Christophe Bois. A noter qu'en mars 2019 Jacques Pélissard avait retiré sa délégation de maire adjoint à John Huet, redevenu ainsi simple conseiller municipal.

Comment s'est effectué le report de 955 voix recueillies par John Huet au premier tour ? Pour Jean-Yves Ravier, ce soutien lui a sans doute était favorable. 

Quel choix auront fait les 348 électeurs du premier tour qui avaient choisi le bulletin de Christophe Perny ? 

Christophe Perny avait annoncé, lui, à nos confrères du Progrès, qu'il voterait "nul pour la première fois de sa vie".  Christophe Perny a été socialiste et il fut président du département du Jura de 2011 à 2015. Il a encaissé une cuisante défaite aux élections départementales de mars 2015 dans le canton de Lons-le-Saunier, et avait annoncé sa volonté de se retirer de la politique jusqu'à ce qu'il rejoigne les rangs de LREM en mai 2016  pour soutenir la démarche et candidature d'Emmanuel Macron à la Présidence de la République.
Mais, le parti de la République en Marche a désigné Christophe Bois, lui aussi soutien de la première heure du candidat Macron, pour représenter LREM aux municipales 2020. Ce qui n'a pas empêché Christophe Perny de se présenter lui aussi aux municipales à Lons sans l'estampille macronienne. Christophe Perny a même été exclu par le bureau exécutif du parti. 

Lors du débat sur France 3 Franche-Comté avant le second tour, les candidats s’étaient exprimé à propose de l'exercice du mandat de maire. Jean-Yves Ravier annonce qu'il sera "maire à 100 %" et qu'il ne briguera pas en cas d'élection la tête de ECLA, Espace communautaire Lons Agglomération. Christophe Bois par ailleurs conseiller départemental du Jura,  évoquait lui "un cumul d'efficacité"en souhaitant se présenter à la présidence de la Communauté de communes ECLA.


Les candidats du second tour à Lons-le-Saunier :


 

Les résultats du second tour à Lons-le-Saunier

Rechercher Lons ou autre commune de votre choix grâce à la loupe sur la carte.


 

Les résultats du 1er tour à Lons-le-Saunier


 

La participation au 1er tour à Lons-le-Saunier

Au premier tour le 15 mars 2020, la participation était de 43,16%.
Au second tour, la participation est de 43, 54%

Trente-trois sièges étaient à pourvoir : 25 sièges pour la liste de Jean-Yves Ravier et 8 pour celle de Christophe Bois.  

 

Retrouvez tous les résultats du second tour des élections municipales
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter